16/12/2016

BD : Virus en cavale

 

lady s,aymond,van hamme,dupuis

Orpheline de Jean Van Hamme, Lady S poursuit sa route sous la seule responsabilité d’Aymond, le dessinateur qui s’est improvisé scénariste. Ce 12e tome marque une évolution notable dans la vie de la mystérieuse héroïne : elle va intégrer la CIA. Pourtant elle n’a que peu de sympathie pour cette organisation aux méthodes souvent troubles. Preuve en est son implication dans la recherche d’un dangereux virus, mis au point aux USA, mais volé et inoculé à toute la population d’une petite ville mexicaine. La belle va devoir comprendre qui a volé l’arme chimique fatale la récupérer et sauver les innocents. En 48 pages ce n’est pas toujours évident mais Aymond maîtrise parfaitement le découpage et les ellipses. De la BD d’aventure contemporaine digne des grands ancêtres que sont Bernard Prince ou Bruno Brazil.

➤ « Lady S » (tome 12), Dupuis, 12 €

 

 

09:14 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lady s, aymond, van hamme, dupuis

24/01/2016

BD : Une Lady à Guantanamo

 

lady s,aymond,van hamme,dupuis,guantanamo

Terminées les multiples identités pour la ravissante Lady S. L'héroïne imaginée par Jan Van Hamme et dessinée par Philippe Aymond est redevenue définitivement Shania. Oubliées également les missions secrètes pour cette espionne de haut vol. C'est à visage et identité découverte qu'elle travaille pour l'ONG Action 19. Au début de ce 11e tome de ses aventures, écrit et dessiné par Aymond qui a repris seul les destinées de la belle, elle participe à une conférence au conseil des droits de l'Homme pour obtenir une aide d'urgence pour les milliers de réfugiés. Dans les couloirs du bâtiment à Genève, elle croise Conrad, son ancien ami et « collègue » de la CIA. Ce dernier est en Suisse pour intercepter un agent de liaison qui possèderait des informations sur un futur attentat anti-américain. Or ce mystérieux homme n'est autre qu'Anton, l'ami d'enfance de Shania. Elle assiste à son enlèvement et fait tout pour le retrouver. Il croupit depuis quelques semaines dans la prison de Guantanamo quand elle parvient enfin à entrer en contact avec lui. Grâce à l'aide d'un avocat défenseur des droits de l'Homme, elle découvre que celui que les Américains prennent pour un activiste islamique est en réalité un agent infiltré. Mais alors qui est le véritable traitre ? Et l'attentat peut-il avoir lieu au cour même de la prison américaine sur territoire cubain ? L'album donne l'occasion de mieux comprendre l'histoire de Guantanamo et les exactions des militaires US. De l'action pure, avec rebondissements et coups de théâtre. Une excellente BD de divertissement.

« Lady S » (tome 11), Dupuis, 12 euros

 

05/01/2014

BD : Lady S, espionne et appât

lady s, aymond, van hamme, dupuis

Tout le monde en veut à Lady S. La belle héroïne imaginée par Van Hamme et dessinée par Aymond est en cavale. Heureusement elle a encore quelques alliés du côté des services secrets britanniques. Cachée dans une ferme auberge anglaise, elle doit se faire le plus discrète possible. C'est sans compter sur des malfrats qui tentent de braquer une banque en sa présence. Les réflexes prennent le dessus et Lady S met hors d'état de nuire les trois braqueurs. La presse s'empare de l'affaire, Lady S est démasquée. Immédiatement, mafia russe, services secrets français et le sinistre Colonel se précipitent pour l'éliminer. Anglais et Américains en profiteront pour l'utiliser comme appât et faire un peu de vide. Un album très bien rythmé, sorte de fausse sortie d'une héroïne qui, pour une fois, termine son aventure presque sereinement.

 

« Lady S » (tome 9), Dupuis, 12 €


07:50 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lady s, aymond, van hamme, dupuis

05/01/2010

Salade portugaise

Lady S 6.jpgJean Van Hamme est omniprésent depuis quelques mois (voir la note précédente). Nouvelle série (Rani au Lombard), reprise de Blake et Mortimer, one shot avec Paul Teng chez Casterman et suite de ses dernières séries. Notamment Lady S dessinée par Aymond. Dans ce 6e volet des aventures de la belle blonde, l'action se partage entre Strasbourg et le Portugal. Suzan (ou Shania) est traductrice au Parlement européen. Elle en fait est chargée d'infiltrer un réseau d'extrémistes religieux. Mais au même moment son père, évadé des prisons russes, réapparaît à Lisbonne. Les deux intrigues vont s'entremêler dans un album plein d'émotion et de rebondissements. Presque l'archétype de la bonne série d'action qui pourrait parfaitement être adaptée pour la télévision.

« Lady S » (tome 6), Dupuis, 10,40 €

06:23 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : van hamme, aymond, lady s, dupuis