14/01/2014

BD : New York, jouet de Robert Moses

Christin, Balez, new york, robert moses, glénat

Derrière chaque ville se cache un mentor, un penseur. Si Paris ne serait pas Paris sans les grands travaux de Haussmann, New York doit beaucoup à Robert Moses. Moins connu car beaucoup plus discret, il a pourtant régné sur la ville durant des décennies, construisant plus de 150 000 logements, des ponts et quasiment toutes les autoroutes. Il toujours su profiter de l'argent public pour aménager l'habitat urbain de façon progressiste. Les plages publiques, les piscines et les centaines d'aires de jeu font également partie de ses réalisations. Le parcours étonnant de ce riche juif foncièrement Américain est raconté par Pierre Christin. Le scénariste de Valérian est aussi un grand spécialiste des USA. Il ne romance pas l'existence de R. Moses, mais sa science de la mise en scène rend cette BD aussi passionnante qu'instructive. Au dessin, Olivier Balez, délaisse pour une fois la bio d'artiste (Le chanteur sans nom, Dominique A) pour celle d'un industriel visionnaire. Il y montre toute sa technique a reproduire des ambiances urbaines, des années 20 à nos jours.

 

« Robert Moses, Le maître caché de New York », Glénat, 22 euros


21/02/2013

BD : Chanteur harcelé ou la fausse vraie vie de Dominique A

Dominique A, Le gouefflec, balez, glénat

Dominique A a des problèmes. Le chanteur français se retrouve héros d'une bande dessinée dans laquelle un tueur tente de lui faire la peau. Pourquoi ? C'est la question qu'il se pose, le lecteur aussi, et dont on n'a la réponse que dans les toutes dernières pages. Dominique A, son crâne rasé, ses tenues sobres, ses chansons à texte... Il est à l'opposé de la star qui, comme Lennon, rend fous des fans dérangés. Au début, il reçoit une lettre anonyme de menace. Son manager, indécrottable optimiste, y voit un signe positif. Le début de la gloire. Dominique a une autre théorie. Le fou existe. Il veut vraiment lui faire la peau. Ecrit par Arnaud Le Gouëfflec et dessiné par Olivier Balez, cet album a tout l'air d'un thriller. C'est en fait la biographie déguisée d'un artiste français, discret mais essentiel. Dominique A qui, dans la vraie vie, n'a peur de rien, a accepté d'écrire la préface, avant même que la BD soit achevée. Au final, on découvre enfin un album qui nous surprend, hors des sentiers battus.

« J'aurai ta peau Dominique A », Glénat, 16 €


13/03/2011

Artiste oublié

Le Gouëfflec, Balez, le chanteur sans nom, Glénat

Qui se souvient de Roland Avellis ? Personne, car ce chanteur n'est jamais monté sur scène sous son vrai nom. Pourtant il a été extrêmement célèbre durant les années 30 et 40. Roland Avellis, alias « Le chanteur sans nom » faisait son tour de chant avec un loup sur les yeux. Tombé dans l'oubli, il est remis en lumière par Arnaud Le Gouëfflec dans ce roman graphique dessiné par Olivier Balez. Le scénariste se met en scène dans sa quête de renseignements, avec le fantôme de Roland à ses côtés. On découvre alors la véritable personnalité de ce forçat du music-hall, un peu toxicomane, beaucoup escroc. Après sa période de gloire, il a été comptable d'Edith Piaf et grand ami d'Aznavour. Une personnalité complexe qui donne toute sa saveur à cette BD très prenante.

« Le chanteur sans nom », Glénat, 20 €

PS : pour aller un peu plus loin, ce lien pour écouter un court extrait d'une chanson du fameux chanteur.