26/11/2014

DVD : Baston de ferraille dans le 4e chapitre de "Transformers"

Le 4e chapitre de la série “Transformers” est encore plus spectaculaire que les précédents.

Le film sort en DVD et blu-ray pile au bon moment : à un mois de Noël. “Transformers, l’âge de l’extinction” donnera forcément envie aux plus jeunes d’acquérir un de ces autobots pour jouer dans le salon au pied du sapin. Mais ne croyez pas que cette méga production réalisée par Michael Bay et produite par Steven Spielberg ne soit qu’un catalogue pour produits dérivés. Le résultat est bluffant côté effets spéciaux. Un peu moins au niveau du scénario, mais si on allait voir ces longs-métrages pour leur intelligence, cela se saurait...

Grosse nouveauté pour ce film, le casting humain est totalement renouvelé. Exit Shia LaBeouf qui a accompagné le succès des trois premiers titres. Le rôle principal revient à Mark Wahlberg, un habitué des grosses productions hollywoodiennes. Il interprète Cade Yeager, un mécanicien-électronicien, réparateur et inventeur. Il vit dans un ranch au Texas en compagnie de sa fille de 17 ans, Tessa (Nicola Peltz). En cherchant de la ferraille, il dégotte un vieux camion tout rouillé.

 

transformers, paramount, bay, autobots

 

Il ne le sait pas encore mais c’est la dépouille de Optimus Prime, le chef des autobots. Il le répare en partie mais rapidement s’attire les pires ennuis. Il est vrai que les Transformers ne sont plus en odeur de sainteté dans cette Amérique en partie ravagée par une guerre contre les Aliens. Optimus remis en état, c’est le début d’une longue course-poursuite pleine d’explosions et de combats titanesques. 2 h 30 de pure adrénaline à peine entrecoupées de quelques scènes où Cade se met en quatre pour sauver sa fille. Des griffes des méchants mais aussi des bras de son petit ami, le pilote de rallye Shane (Jack Reynor) le beau gosse de service.

Si le DVD n’offre que le film, le blu-ray regorge de bonus, dont un très long making-of et un reportage sur « Bay en action ».

 

 

« Transformers, l’âge de l’extinction », Paramount, 15,99 euros le DVD, 19,99 euros le blu-ray, 24,99 euros le blu-ray 3D.

 

 

 

09/01/2014

DE CHOSES ET D'AUTRES : Comment ne pas paniquer en public ?

bay, samsung, ces, panique, public, prompteur, tapping, frachon

L'appât du gain permet de se sublimer. Même si parfois cela semble mesquin. Et puis il y a ceux qui n'ont pas besoin de quelques dizaines de milliers de dollars supplémentaires.

Prenez Michael Bay. Ce réalisateur américain à qui l'on doit, notamment, la série des "Transformers" avec Megan Fox et Shia LaBeouf a accepté d'intervenir en public pour vanter les mérites de la nouvelle technologie Samsung, de l'écran incurvé. Problème : ce n'est pas parce que l'on peut diriger les plus grandes stars de la planète et commander à des équipes techniques pléthoriques que l'on est à l'aise sur des planches, en direct et en public. Michael Bay, bien conscient de ses limites dans l'exercice, a prévu de lire son intervention sur un prompteur. Mais la technologie sud-coréenne fait faux bond et le texte cesse de défiler. Complètement tétanisé, le réalisateur répète trois fois "I'm sorry... » avant de piteusement quitter l'estrade sans un mot d'excuses. Le lendemain seulement, il reconnaît, par écrit, que "les événements en direct ne sont pas mon truc."


Le grand moment de solitude de Michael Bay par 20Minutes

La prochaine fois, avant son intervention, il devrait faire des exercices de "tapping" préconisés par la psychothérapeute Sarah Frachon. Ils consistent à se tapoter la tête et d'autres parties du corps en se répétant que l'on a confiance en soi. La séance dure une dizaine de minutes et doit être répétée 21 jours d'affilée. À la vue des vidéos de démonstration, ça a tout l'air d'une belle escroquerie. À moins qu'apprendre à être ridicule en privé permette de s'assumer en public.