08/07/2017

Bd : Stéphane Clément et l’art vivant

 


Daniel Ceppi, après des années de silence éditorial, a repris sa plume et lancé une série policière suisse. Pour cet album grand format, il a la bonne idée de ressusciter son personnage emblématique de Stéphane Clément. Le voyageur baroudeur s’est posé en Irlande avec sa compagne Cynthia. Mais lors d’un séjour à Genève, il se trouve mêlé à une série de crimes mystérieux. Le tueur semble mener une vengeance et transforme ses victimes en représentations de chair et de sang de peintures célèbres. D’où le titre de l’album, Lady of Shalott, toile de John William Waterhouse. Une intrigue pleine de références et de rebondissements pour un auteur qui n’a rien perdu de son talent.
➤ « Lady of Shalott », Le Lombard, 14,99 €

29/12/2008

Nom de code : Mata-Hari

CH Confidentiel 3.jpg


Les délinquants, en Suisse, n'ont pas la même envergure que dans nos banlieues. Quand ils décident de se lancer dans une magouille financière, l'unité est le million d'euros. Pour contrer ces voyous en col blanc, la brigade des enquêtes réservées a de très larges possibilités. Dans cette troisième enquête imaginée par Daniel Ceppi, c'est Zoé Zemp qui est la première sur le coup. Elle est contactée par un banquier qui s'inquiète d'une récente demande d'un ministre d'Azerbaïdjan : faire transiter par son compte bancaire la coquette somme de 49 millions d'euros. Un pactole accumulé par le ministre depuis quelques années en détournant une partie de la vente du pétrole du jeune pays issu de l'ancienne union soviétique. Va débuter un jeu du chat et de la souris, chacun se méfiant de l'autre, la victime pouvant se révéler aussi vicieuse que son bourreau. La démonstration technique des malversations est d'autant plus simple que c'est la très belle Zoé qui s'en charge.
« CH Confidentiel » (tome 3), Le Lombard, 10,40 euros


09:12 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ceppi, lombard

07/10/2007

Experts helvètes

medium_CH_Confidentiel_2.jpgLa nouvelle série de Ceppi c'est un peu « Les experts à Genève ». La brigade des enquêtes réservées (BER) entre en action quand le délit semble dépasser les frontières de la confédération. Par exemple, quand le personnel d'un hôtel de luxe découvre dans une chambre une prostituée tuée par balle et son client, à côté, visiblement suicidé. Mais la mise en scène est sommaire, d'autant qu'une cliente révèle qu'elle a fait entrer dans l'hôtel, quelques minutes avant le crime, un homme suspect. Une affaire relevant d'autant plus de la BER que les deux morts sont Italiens. Une rapide enquête conduit les policiers vers le siège d'un parti d'opposition à un pays africain. La prostituée était chargée d'empoisonner le leader politique, l'Italien se révèle être un agent américain... Cela se complique sérieusement quand un ordre venu de très haut demander de lever le pied sur l'enquête. Avec, cerise sur le gâteau, un trafic d'armes. Les policiers imaginés par Ceppi sont très réalistes. Sérieux mais désabusés, ils savent que la plupart du temps, leur enquête butera sur la raison d'Etat. Une certaine vision du monde, certainement très proche de la réalité.
("CH Confidentiel", Le Lombard, 9,80 €)

06:10 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Ceppi, Lombard