03/06/2017

BD : Virevoltante Isadora Duncan

 


S’il est bien un personnage réel dont la vie est semblable à un roman, c’est bien Isadora Duncan. La danseuse, scandaleuse et égérie de la danse contemporaine, a traversé le début du vingtième siècle telle une météorite enflammée. Julie Birmant (scénario) et Clément Oubrerie (dessin) ont déjà raconté ses amours tumultueuses avec le poète russe Essenine dans « Il était une fois dans l’Est ». Dans cette suite, ils suivent plus particulièrement le parcours d’Isadora, petite fille américaine, partie à la conquête du vieux continent. On retrouve notamment sa rencontre avec Loïe Fuller entraperçu aussi dans le film « La Danseuse », Lily-Rose Deep endossant le rôle d’Isadora. Et hasard des sorties cinématographiques, elle passe aussi dans l’atelier de Rodin, le sculpteur tombant en pâmoison devant ce corps gracile. Une plongée dans les années folles, leur imagination, leur excès et leur beauté.
➤ « Isadora », Dargaud, 22,90 €

01/12/2014

DE CHOSES ET D'AUTRES : Danse incognito

Rayane Bensetti a remporté la 5e édition de l'émission « Danse avec les stars ». Je n'ai jamais entendu parler de Rayane Bensetti. Pourtant c'est bien lui la « star ». Si j'avais regardé ne serait-ce que quelques minutes de ce télé-crochet j'aurais peut-être su que ce jeune et beau gosse est acteur. Un pur produit TF1. Après une apparition dans Joséphine Ange gardien, il incarne un personnage récurrent de la mini série « Pep's » sur l'univers de l'école. On le verra également dans la série Clem, toujours sur la première chaîne. Sa victoire dans l'émission de danse me paraît un peu cousue de fil blanc. Comme la suite logique d'un contrat commercial. Est-il bon acteur ? Bon danseur ? Ne comptez pas sur moi pour vous répondre, je n'ai jamais eu l'occasion de voir ce jeune homme qui a débarqué sur les écrans à l'âge de 4 ans dans des spots publicitaires. En fait comme une grande majorité de Français, j'ai totalement zappé « Danse avec les stars ». Les audiences accusent une nette baisse par rapport aux précédentes éditions. La faute sans doute à un casting trop sportif. Pas assez de people et de scandales... Pour la saison 6 (elle aura bien lieu malgré les scores décevants) TF1 devra corser un peu la distribution. Aller chercher des « stars » un rien border line. Du Samy Naceri (s'il parvient à tenir debout...) du Valérie Trierweiler (histoire d'énerver un peu plus François en la montrant langoureuse voire lascive dans les bras de son coéquipier). Le top ? Nabilla évidemment. Mais la prod fera bien de planquer tous les couteaux.

 

22:22 Publié dans Chronique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rayane, danse, tf1, naceri, nabilla