12/01/2017

Blu-ray : Indémodable « Petit baigneur »

 

de funès,galabru,dhéry,petit baigneur,collioure,aude,studiocanal

Un demi-siècle. Cette année 2017 marque le 50e anniversaire du tournage dans l’Aude et les Pyrénées-Orientales du film « Le Petit Baigneur », réalisé et interprété par Robert Dhéry. On retrouvait dans cette comédie burlesque Louis de Funès et Michel Galabru en tête d’affiche. Le film, dépoussiéré, vient de sortir en blu-ray, comme pour mieux profiter des dé- cors lumineux des Cabanes de Fleury et de Collioure. Le scénario basique (l’inventeur d’un voilier révolutionnaire est sollicité par deux entrepreneurs) est surtout l’occasion pour Robert Dhéry de jouer à la Tati et De Funès de piquer des colères mémorables. Quant à Galabru, en clairon d’une fanfare, il se lamente à qui mieux mieux après que la décapotable de De Funès lui a roulé sur le pied.

Ce n’est pas un chef-d’œuvre du 7e art, mais ces 90 minutes permettent de revoir quelques lieux emblématiques de la région avant l’invasion massive des touristes. Notamment les rues étroites et tortueuses de Collioure ou le côté sauvage du littoral audois. Une jolie bouffée de nostalgie, la haute définition en plus.

➤ « Le petit baigneur », Studiocanal, 14,99 €

 

14/12/2014

BD : Les angoisses de Louis de Funès

 

de funès, dimberton, chabert, delcourt

Louis de Funès, dont on célèbre cette année le centenaire de sa naissance, voit une recrudescence de livres sur sa vie et son œuvre. Le roi de l’humour français est au centre de ce biopic dessiné. « Louis de Funès, une vie de folie et de grandeur », sur un scénario de François Dimberton et des dessins d’Alexis Chabert, raconte en 130 pages la vie de cet acteur hors du commun. Un éternel anxieux, jamais satisfait, toujours angoissé.

Il est vrai que son enfance n’a pas été de tout repos avec un père disparu de longues années après avoir fait croire qu’il s’était suicidé. Ce qui le sauve ? L’amour de sa mère et un piano. Il excelle devant le clavier qui lui procure ses premiers cachets dans des bars et autres cabarets parisiens. Durant de longues années, il devra se contenter de vache enragée. Et quand il commence à remporter un peu de succès, loin de se reposer, il cumule les emplois.

La journée il tourne pour le cinéma, le soir il joue au théâtre et dans la foulée retrouve son piano. Cette peur que tout s’arrête le contraint à tout accepter, essentiellement des seconds rôles peu valorisants. Ce n’est que vers 50 ans qu’il accède enfin à la reconnaissance du public.

La BD alterne grands rendez-vous cinématographiques, rencontres importantes et moments intimes dans une famille où tout tournait autour de l’acteur.

 

« Louis de Funès, une vie de folie et de grandeur », Delcourt, 16,95 euros.

 

09/07/2014

DVD : Louis De Funès, immensément comique

Louis de Funès aurait eu 100 ans cette année. L'occasion de redécouvrir ce monstre sacré du cinéma comique français.

de funès, carmet, villeret, girault, fechner, Loubier, robert laffont, studiocanal

Il faut trop souvent passer par la case « mort » pour voir son talent reconnu à son juste titre. Louis de Funès, malgré une popularité inégalée et des succès commerciaux phénoménaux, n'a pas échappé à la règle. En ce mois de juillet 2014, le cinéma français se souvient de lui et célèbre ses 100 ans. « L'aile ou la cuisse » et « La soupe aux choux », deux de ses derniers films, sortent en DVD et Blu-ray remastérisés alors que Jean-Marc Loubier consacre une imposante biographie très documentée chez Robert Laffont sur le comique le plus célèbre de France.

 

 

Après de graves problèmes cardiaques au milieu des années 70, Louis de Funès ne tourne plus beaucoup. Les médecins lui préconisent du repos et encore du repos. Le bouillonnant acteur, frustré de ne pouvoir remonter sur les planches, reçoit pourtant quantité de scénarios. Et notamment des projets du producteur Christian Fechner. Après bien des déboires pour trouver des assureurs, Claude Zidi lance enfin son projet « L'aile ou la cuisse ». De Funès partage la vedette avec un jeune comique en plein essor: Coluche. En salles, le film fait un triomphe sur un sujet toujours d'actualité, la malbouffe.

 

Cœur fragile

de funès, carmet, villeret, girault, fechner, Loubier, robert laffont, studiocanalQuelques années plus tard, De Funès retrouve Jean Girault (le réalisateur des gendarmes) pour une adaptation du roman de René Fallet, « La soupe aux choux ». Un projet qui tient à cœur à l'acteur. Il assure l'adaptation et coréalise cette histoire de voisins, paysans à la retraite, contactés par un extraterrestre (Jacques Villeret). On retient surtout de ce film champêtre la confrontation entre De Funès et Carmet. Deux stars de l'époque, complices dans la caricature de ces poivrots péteurs. Le DVD offre en bonus un documentaire de 30 minutes sur les conditions de tournage très particulières. Louis de Funès avait l'interdiction formelle de jouer de nuit. Et devait faire une sieste de deux heures après le repas de midi. Il est convalescent, mais cela ne se voit pas du tout à l'écran.

de funès, carmet, villeret, girault, fechner, Loubier, robert laffont, studiocanalOn retrouve nombre d'anecdotes sur le tournage du film dans la biographie signée Jean-Marc Loubier. Ce pavé de 550 pages balaye toute la carrière de l'homme aux millions d'entrées. Des débuts difficiles comme simple pianiste de bar aux ors de la République (Chevalier de la Légion d'honneur), on en apprend beaucoup sur son rapport avec l'argent, son amour de la famille et sa foi inébranlable. Par exemple, il a tourné deux fois dans l'Aude, à Carcassonne pour « Le Corniaud » et près de Narbonne pour « Le petit baigneur ». A chaque fois, il passe de longues heures dans les églises et cathédrales. Jean-Marc Loubier dévoile ce pan méconnu de la personnalité du clown facétieux.

Michel Litout

« La soupe aux choux » et « L'aile ou la cuisse », Studiocanal, 14,99 euros

 

« Louis de Funès, petites et grandes vadrouilles », Jean-Marc Loubier, Robert Laffont, 22,50 euros

 

 

14/05/2014

Livre : De Funès et Bourvil croqués par Chanoinat et Da Costa

de Funès, bourvil, chanoinat, da Costa, jungle, corniaud, la grande vadrouille

Louis de Funès aurait eu 100 ans cette année. L'acteur français comique aux millions d'entrées est toujours très présent dans les mémoires des petits et des grands. Il est vrai qu'il a aligné nombre de succès durant plusieurs décennies. Parmi les nombreux ouvrages sur la formidable carrière de l'inoubliable Gendarme de Saint-Tropez, cet album richement illustré explore deux films où il a partagé la vedette avec un autre géant du 7e art français, Bourvil. Ces « Deux corniauds en vadrouille » sont racontés par Philippe Chanoinat avec des illustrations caricatures de Charles Da Costa. De la rencontre dans le Corniaud (avec l'implosion de la deux-chevaux) à la nuit agitée dans l'hôtel de la Grande vadrouille, le lecteur redécouvre des scènes cultes passées à la moulinette du crayon d'un caricaturiste d'exception. Plaisant et bien documenté, cet album comblera tous les amateurs de bonnes comédies françaises.

« De Funès et Bourvil, deux corniauds en vadrouille », Jungle, 12 €