23/06/2017

BD : Jack Wolfgang, un loup dans l’Humanité

 


L’immense succès de « Blacksad » semble avoir donné des idées à certains auteurs ou éditeurs. Le chat détective dans un monde où les animaux se comportent comme des humains a sa déclinaison en loup. Jack Wolfgang est un agent de la CIA dans ce monde imaginé par Desberg. Mais contrairement à l’univers de la BD de Juan Díaz Canales et Juanjo Guarnido, dans le futur de Jack Wolfgang, hommes et bêtes évoluées cohabitent. Longtemps ils ont été à couteau tirés, car les carnivores continuaient à manger de la viande, transformant toute la chaîne alimentaire en vaste cauchemar cannibale. L’invention d’un exhausteur de goût du tofu a permis de retrouver la paix. Et à certains à édifier de colossales fortunes. Le premier tome lance Jack, aidé par Antoinette Lavaux, superbe panthère de la brigade française des stupéfiants, sur les traces d’un trafic d’une étrange poudre venue du fin fond de l’Inde. Quelle est sa composition ? Pourquoi est-elle si chère ? Des interrogations résolues dans cet album de 64 pages dessiné par Henri Reculé, délaissant son style réaliste parfait pour un anthropomorphisme d’une étonnante beauté.
➤ « Jack Wolfgang », Le Lombard, 13,99 €


09/08/2014

BD : Playmate à vif

miss octobre, desberg, californie, playboy, queireix, lombard

Mais qui a décidé de violer, tuer et lacérer au couteau de jeunes Américaines, tellement belles qu'elles pourraient toutes poser pour Playboy ? Le troisième et dernier tome de « Miss Octobre », écrit par Desberg et mis en images par Queireix donne enfin toutes les explications au lecteur impatient. L'assassin, dont on ne voit le visage que dans les deux dernières planches, tue une nouvelle fois. Et la prochaine sur la liste est Viktor Scott, la fille d'un riche promoteur de Los Angeles. Sourde, elle est de plus amnésique depuis qu'elle a subi une tentative de viol dans sa chambre. Elle se sent menacée et demande à une ancienne prostituée mexicaine devenue détective de surveiller ses arrières. Cette dernière est également la maîtresse du lieutenant Clegg Jordan, chargé de l'enquête. Il se dispute le leadership avec l'inspecteur Ariel Samson, lui-même amant de Mme Jordan... Un joli imbroglio dans l'Amérique des années 60, bel hommage aux romans et films noirs de la grande époque. Queireix, au dessin prend beaucoup de plaisir à dessiner les courbes des jolies Américaines... femmes comme voitures.

« Miss Octobre » (tome 3), Le Lombard, 12 €

 

 

 

29/06/2014

BD : Foot ou fric, il faut choisir

irs team, desberg, bourgle, koller, lombardLes amateurs de beau jeu, d’incertitude du sport, de Pierre de Coubertin et autre jolie fable ne doivent pas s’approcher de cette série écrite par Stephen Desberg. Larry Max, le héros, agent des impôts américain, tente de découvrir comment de l’argent sale est blanchi dans le milieu du ballon rond. Une enquête de longue haleine dont les deux dernières parties paraissent simultanément. Un album dessiné par Koller, un autre par Bourgne et c’est toutes les illusions des fans qui s’envolent. Larry poursuit plusieurs lièvres à la fois. D’un côté il se penche sur les trafics d’influence au sein de la fédération mondiale, de l’autre il enquête sur les agents des joueurs et enfin il relie tout cela avec les sociétés de paris de ligne. De l’ancienne mafia (italienne) à la nouvelle (chinoise), il se rend compte qu’il n’a pas beaucoup de marge de manœuvre. En fait le système est gangrené de haut en bas. Pour faire tomber des têtes, il va devoir déclencher une guerre fratricide entre toutes les factions. Le Mundial vient de débuter depuis trois jours. Dans la série, la prochaine coupe du Monde est attribuée à l’Inde. Les opérations immobilières décrites dans la BD ont de fortes similitudes avec la réalité, en Amérique du Sud. Alors avant de vous enflammer pour les exploits de tel ou tel joueur, dites-vous bien que tout cela n’est qu’une gigantesque machine à fric. Et que les gagnants ne sont pas toujours ceux que l’on croit....

 

« IRS Team » (tomes 3 et 4), Le Lombard, 12 euros.

 

07:26 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : irs team, desberg, bourgne, koller, lombard

07/06/2014

BD: "Golden dogs", les voleurs trahis

 

golden dogs, desberg, londres, griffo, lombard

Quatre voleurs. Quatre experts dans leur spécialisation. Orwood est le cerveau, Fanny la belle prostituée qui conquiert les cœurs et les secrets, Lario le castrat transformiste et Lucrèce, sa compagne. Seuls, ils sont vulnérables, unis, ils deviennent les irrésistibles « Golden dogs ». Dans le Londres de la fin du 19e siècle, ils sont sur le point de réaliser un énorme coup. Les trafics de drogues sont en plein essor. L'argent coule à flot et est très tentant. Mais impossible de dérober la recette. Donc les quatre s'attaquent à la matière première. Cela met en colère les malfrats et la police londonienne. Cette série écrite par Desberg (omniprésent en cette fin mai avec trois autres albums, deux IRS Team et Miss Octobre) et dessinée par Griffo, après les aventures en commun, s'intéresse aux différents membres du quatuor. Fanny est la vedette de ces 56 pages. Après la dissolution des Golden Dogs, elle parvient à fuir à Paris. Elle devient une célèbre courtisane. Retrouvée par la police britannique, elle se réfugie en Espagne et séduit un riche hidalgo. Ils s'installent au Mexique. Plus qu'une histoire d'amitié, c'est une véritable saga que les auteurs proposent aux lecteurs.

 

« Golden Dogs » (tome 2), Le Lombard, 14,45 €

 

23/10/2013

BD : John Tiffany, le chasseur chassé

john Tiffany, desberg, Dan Panosian, lombard, troisième voie

Tout lui sourit. John Tiffany, le meilleur dans sa branche professionnelle, multiplie les coups rémunérateurs. De quoi se payer une voiture de sport rouge et une call-girl pour trois mois. John, brun athlétique, est chasseur de primes. « Un métier de con » selon lui. Mais ça rapporte. De l'argent et des ennuis. Côté ennuis, Stephen Desberg, le scénariste, a chargé la mule dans ce premier album de la nouvelle série de la collection Troisième vague. Le chasseur de primes se transforme en gibier. Il apprend qu'une rançon de 800 000 dollars est mise sur sa tête par un mystérieux professeur pakistanais. Tiffany comprend que sa dernière mission, capturer un terroriste pour la CIA, lui a attiré de sérieuses inimitiés. Il essuie les premiers tirs à Mexico. Normalement personne ne sait qu'il y séjourne en dehors des quatre personnes qui lui sont le plus cher : son informaticien, son bras droit, le curé de sa paroisse et Magdalena, sa maîtresse, la call-girl dont il aimerait bien prolonger la location. A moins que ce ne soit elle la traître .. Desberg, encore plus percutant que dans ses autres séries (IRS, Empire USA) a confié le dessin à un expert en scènes d'action, Dan Panosian, formé à l'école des comics.

 

« John Tiffany » (tome 1), Le Lombard, 12 €


21/08/2013

BD : L'odeur du foot dans "IRS Team" de Desberg et Bourgne

IRS, Team, Desberg, Bourgne, Larry B Max, Lombard, troisième voie

Si vous croyez que le foot, comme l'argent, n'a pas d'odeur, n'ouvrez pas le premier tome de cette nouvelle BD écrite par Desberg. On retrouve Larry B. Max, le héros de la série principale, totalement accaparé par une affaire de blanchiment d'argent autour du ballon rond. Il forme une équipe d'élite, le fameux Team, pour s'attaquer à un milieu où brasser des milliards est monnaie courante. Dans son équipe, deux « infiltrés » permettent de mieux cerner les pratiques courantes de ce petit monde persuadé d'avoir tous les droits en dehors des lois. Un jeune footballeur brésilien et une charmante call-girl, une WAG (wife and girlfriend) de star sportive dont raffole les tabloïds. Mais l'action se déroule aussi autour des agents de joueurs ou des représentants des fédérations nationales. Aldin, un tueur à gages implacable, est l'arme idéale pour faire passer certains messages. Larry, lui, tente de démasquer le cerveau de cette organisation. Une mission risquée. Marc Bourgne, au dessin, se met largement au niveau d'un Vrancken créateur graphique des personnages.

 

« IRS Team » (tome 1), Le Lombard, 12 €


10/07/2013

BD : Tif et Tondu au patrimoine

tif, tondu, will, tillieux, desberg, lapière, sikorski, dupuis

En 1996, pour la dernière fois, Tif et Tondu animaient les pages de Spirou. Une 45e aventure signée Sikorski et Lapière, les repreneurs de la série popularisée par Will et Tillieux. « Le mystère de la chambre 43 » voit les deux enquêteurs résoudre une histoire d'homicide dans le cadre d'une station de ski. Les dernières pages existantes des aventures de Tif et Tondu sont reprises dans le treizième volume de l'intégrale. Un clap de fin définitif pour une série entrée au patrimoine de la BD franco-belge. La tentative de moderniser les deux détectives ne parvient pas à relancer le fond. Car comme l'explique un dossier en préambule, la reprise plus qu'honorable avait encore de beaux tirages. Mais n'était pas suffisante pour assurer un renouvellement d'intérêt pour le fond. La fin d'un modèle économique. Les collectionneurs se rabattent sur cette très belle intégrale, enrichie de nombreux articles et histoires inédites. Ce n'est donc pas sans une certaine nostalgie que le chroniqueur BD parle pour une dernière fois de Tif, le chauve et Tondu, le barbu...

 

« Tif et Tondu, intégrale » (tome 13), Dupuis, 24 €


05/07/2013

BD : Meurtres et glamour à Hollywood dans "Miss Octobre" de Desberg et Queireix

miss octobre, desberg, queireix, lombard, pin-up

Stephen Desberg, scénariste prolifique (IRS, Scorpion, Empire USA), est né à Bruxelles, mais d'un père américain. Pas étonnant donc si une majorité de ses créations se déroulent outre-Atlantique. « Miss Octobre » est un polar ayant pour cadre la Californie du début des années 60. Un tueur en série s'inspire de la revue Playboy. Chaque mois, il assassine une jeune femme et réalise des photos d'elle, dénudée... et morte. Sur cette intrigue se greffent trois personnages : Viktor, sourde et voleuse, Clegg, flic à l'ancienne, chargé de l'enquête sur le tueur, Ariel, jeune policier ambitieux, sur la piste de Viktor. Le tout est dessiné par Queireix au dessin réaliste, classique, efficace et précis. Le second tome confirme le premier opus. On en sait un peu plus sur la mystérieuse Viktor, Clegg se révèle finalement plein de failles et Ariel définitivement trop arriviste. Le tueur, de son côté, poursuit son chemin sanglant. Mais sa dernière victime est jetée aux ordures : pas assez belle pour être élue playmate du mois...

« Miss Octobre » (tome 2), Le Lombard, 12 €

17/11/2012

BD : Playmate sanglante dans "Miss Octobre" de Desberg et Queireix

playmate, miss octobre, desberg, queireix, lombard

Stephen Desberg, scénariste prolifique (IRS, Scorpion, Empire USA), est né à Bruxelles, mais d'un père américain. Pas étonnant donc si une majorité de ses créations se déroulent outre-Atlantique. « Miss Octobre » est un polar ayant pour cadre la Californie du début des années 60. Un tueur en série s'inspire de la revue Playboy. Chaque mois, il assassine une jeune femme et réalise des photos d'elle, dénudée... et morte. Sur cette intrigue se greffent trois personnages : Viktor, sourde et voleuse, Clegg, flic à l'ancienne, chargé de l'enquête sur le tueur, Ariel, jeune policier ambitieux, sur la piste de Viktor. Le tout est dessiné par Queireix au dessin réaliste, efficace et précis.

« Miss Octobre » (tome1), Le Lombard, 9,99 €


14/08/2012

Insaisissable Cassio de Desberg et Reculé au Lombard

 

Cassio, desberg, reculé, lombard, rome, religion, complot

De toutes les séries historiques de Desberg, Cassio est celle qui offre le plus de possibilités de rebondissements à son scénariste. Cassio, bâtard aux pouvoirs médicinaux sans commune mesure, arrive à Rome. Il va retrouver dans l'entourage de l'empereur Antonin quelques uns de ses pires ennemis. Ceux-là même qui l'avaient laissé pour mort quelques mois plus tôt dans le quatrième tome de la série dessinée par Reculé. Mais Cassio réapparaît, et a bien l'intention de se venger. Ces deux tomes, constituant un cycle complet, racontent comment il s'est imposé à Rome et surtout s'est attiré des inimitiés mortelles. En parallèle, de nos jours, une archéologue est elle aussi sur les traces de Cassio. Des recherches qui sèment mort et désolation autour d'elle. Elle réchappe à divers guet-apens grâce aux interventions d'un mystérieux bienfaiteur. Et le lecteur de s'imaginer que Cassio a traversé les siècles. Mais ce n'est que pure spéculation, Desberg et Reculé ayant certainement d'autres développements à proposer aux fans (de plus en plus nombreux) de la série.

 

« Cassio » (tomes 5 et 6), Le Lombard, 12 €