15/04/2017

BD : L’amour malgré la maladie

 


Comment faire rire avec la maladie ? Le cancer en plus. Le cancer des enfants... Mais pourquoi pas ? Quand Zidrou a écrit le premier tome de « Boule à zéro » il se doutait qu’il prenait des risques. Le sujet est sensible, difficile et grave. Mais en équilibrant à la perfection, rire, émotion et explications médicales, il a non seulement séduit le public, mais fait beaucoup pour ces enfants condamnés à rester dans une chambre d’hôpital, entre chimio et douleurs. Ernst, au dessin, a trouvé le trait épuré parfait pour rendre ces petits malades et le personnel hospitalier (celui qui fabrique de la dette !) aux petits soins, plus que sympathiques. Dans cet album intitulé « Le grand jour », il est question de sortie. Qui sera le premier guéri ? Zita a encore des chances. Mais n’est pas dans le peloton de tête. Par contre Pierrot semble en complète rémission. Mais cela ne fait pas spécialement plaisir à Zita, car c’est son amoureux. Et s’il part de l’hôpital, ne va-t-il pas complètement l’oublier ? Un vrai bonheur de lecture, pour petits et grands, valides et malades.
➤ « Boule à zéro » (tome 6), Bamboo, 10,90 €

24/03/2014

BD : Zita, joyeuse malade

 

zita, boule à zéro, zidrou, ernst, bamboo, cancer, hôpital

Si pour certains enfants, le langage médical équivaut à de l'hébreu, ce n'est pas le cas pour la petite Zita, surnommée Boule à zéro, héroïne touchante et attachante de la série Boule à zéro écrite par Zidrou et dessinée par Ernst. Zita a 13 ans, en paraît à peine 8 et vit dans cet hôpital depuis 9 ans. Elle souffre d'une sorte de leucémie et a tout subi, des ponctions lombaires, aux bombardements de protons en passant par les chimio. Le sujet est grave, les enfants malades, mais son traitement est particulièrement délicat. Juste ce qu'il faut d'émotion, quelques espiègleries (une spécialité de Zita quand sa maladie la laisse un peu en paix) et des personnages vrais, malades, docteurs, infirmières, visiteurs... Dans ce troisième volume de la série, Zita se fait une nouvelle amie. Evelyne, une gentille blonde. Plus pour longtemps. Son traitement lui fait perdre les cheveux par poignée. Il n'y a que Boule à zéro pour trouver cela marrant. Il est vrai que cheveux et poils ont déserté son anatomie depuis longtemps. Sa copine a une tumeur dans le cerveau. Pour la détruire, le combat va être épique. Avec Zita à ses côtés (elles sont dans la même chambre), ce sera compliqué et douloureux, mais amusant aussi.

 

« Boule à zéro » (tome 3), Bamboo, 10,90 €

 

01/03/2012

"Boule à zéro", craquante petite malade de Zidrou et Ernst

 

Ernst, Zidrou, Boule à Zéro, Bamboo

Attention préparez vos mouchoirs. Si vous n'avez jamais pleuré (ou du moins écrasé une larme) en lisant une BD, « Boule à zéro » risque de vous bouleverser. Zita est une petite fille de 13 ans. Elle n'en paraît que 10 et tout le monde autour d'elle l'appelle Boule à Zéro. Zita est malade, elle vit depuis 9 ans dans l'hôpital où ont tente de la soigner. Ernst (dessin) et Zidrou (scénario) ne forcent pas le trait. Au contraire, malgré sa maladie, Zita est extraordinairement active. Durant les premières planches, on la suit dans les couloirs de l'hôpital alors qu'elle distribue les invitations à son anniversaire. On croise les infirmières, les docteurs, les autres petits malades et même les pensionnaires du service gériatrie, toujours enchantés de voir une tornade de jeunesse. Car Zita a parfois tendance à en faire un peu trop. Résultat c'est son cœur qui se met au chômage. Heureusement elle ne quitte jamais l'hôpital. Pour les premiers secours, c'est plus pratique. Le problème de Zita, après sa maladie, c'est sa mère. Elle ne vient plus la voir. Et c'est là, dans cet amour perdu que les auteurs nous fendent le cœur. La justesse de ton de cet album en fait un des titres indispensables de ce début 2012.

 

« Boule à zéro » (tome 1), Bamboo, 10,95 €, en librairie le 29 février)


 

09:09 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ernst, zidrou, boule à zéro, bamboo