29/03/2016

BD : Ludivine et les dessous de l'Histoire

ludivine, dany, erroc, rodrigue, sexy, topless, glénat

Les auteurs le précisent bien en cours d'album "On n'est pas dans Olivier Rameau". Conséquence, un gentil petit oiseau se fait dézinguer en plein vol et l'héroïne, Ludivine, passe le plus clair de son temps entièrement nue. Personne ne s'en plaint quand on sait que Dany est aux pinceaux. Il n'a pas son pareil pour dessiner des filles aux courbes rebondies et généreuses. Cette Blonde aux grands yeux bleus est pourtant une intellectuelle. Étudiante, elle se rend à la médiathèque pour mettre la touche finale à sa thèse sur l'influence du sexe sur le cours de l'Histoire. Mais un bug dans l'ordinateur la transporte dans le passé. Un périple imaginé par Erroc et Rodrigue. Avec les hommes préhistoriques, puis à Rome en passant par la France d'Henri IV, la jolie demoiselle aux idées féministes va se retrouver au cœur des événements. De la matière brute pour sa thèse car son sex-appeal n'est pas sans conséquences sur les réactions des grands de ce monde, de Napoléon à Jules César. Gai, débridé, sexy et bourré de jeux de mots : un album idéal pour passer un bon moment.

"Ludivine", Glénat, 14,50 euros

 

22/08/2015

BD : La crème de l’humour en série

17 + 31 + 46 : Les trois séries de cette semaine proposent au lecteur pas moins de 94 albums parus. Soit une bonne centaine si l’on ajoute les hors-séries. Du rire longue durée, avec des auteurs sachant parfaitement se renouveler.

profs, leonard, pierre tombal, erroc, pica, hardy, cauvin, turk, de groot, bamboo, lombard, dupuisLes Profs”, succès éditorial depuis quelques années, accède à un statut supérieur avec le succès de l’adaptation en film. Le second volet des déboires de Gladys, Boulard and Co a attiré des millions de spectateurs. Ils se plongeront avec délice dans ce 17e recueil de gags toujours écrits par Erroc et dessiné par Pica, assisté à l’encrage par Jean Léturgie. Un des thèmes récurrents de cet album est le prochain départ à la retraite de la prof d’anglais. La tyrannique Gladys, toujours en train de hurler et de terroriser de pauvres élèves qui ne demandent qu’à dormir (to sleep en anglais) durant les cours. Au début, elle jubile de quitter ce monde impitoyable. Mais quand elle réalise qu’elle risque de perdre son seul plaisir dans la vie, elle change d’avis et va jusqu’à faire signer une pétition pour retarder son départ. Une BD dans laquelle tout le monde se reconnaît, du cancre au premier de la classe. (Bamboo, 10,60 euros)

profs, leonard, pierre tombal, erroc, pica, hardy, cauvin, turk, de groot, bamboo, lombard, dupuisPierre Tombal” fait partie du cheptel de Raoul Cauvin, prolifique scénariste des éditions Dupuis. Avec Marc Hardy au dessin, ils racontent depuis trente ans les rencontres désopilantes de ce fossoyeur poète, parlant avec la Mort, ses clients et autres promeneurs en pleine reconnaissance de leur dernière demeure. Le dessinateur, très sensible aux courbes des jolies filles, a dû se réjouir de l’arrivée d’un nouveau personnage dans la série. Marie Tombal est la cousine de Pierre. Son joli minois l’aide beaucoup dans son travail. Elle aussi s’occupe d’un cimetière. Une concurrence qui a le don de mettre le héros de très mauvais poil. Histoires courtes ou gags, les situations comiques fusent de partout. Sans doute la série la plus hilarante de Cauvin avec “Les Femmes en Blanc”. (Dupuis, 10,60 euros)

profs, leonard, pierre tombal, erroc, pica, hardy, cauvin, turk, de groot, bamboo, lombard, dupuisLéonard” est le plus ancien de la bande. “Le Génie crève d’écran” est le 46e titre de la série lancée par Turk et De Groot en 1977... Depuis près de 40 ans, le duo multiplie les inventions farfelues et les situations incongrues. Le disciple joue toujours le rôle du souffre-douleur et Léonard celui de l’inventeur totalement dénué de patience. Comme le montre la couverture, il met au point une télévision en relief aux effets immédiats sur le disciple, notamment quand la Miss Météo fait son apparition. On sent quand même une petite lassitude dans les idées, une impression de déjà-vu, malgré les jeux de mots toujours renouvelés. Par contre Turk dessine toujours avec la même précision les décors italiens d’une série qu’il faudrait inventer si elle n’existait pas. (Le Lombard, 10,60 euros)

 

 

 

09/09/2014

BD : Les cancres aussi prennent des vacances

 

ducobu, boulard, pica, erroc, mauricet, godi, zidrou, lombard, bamboo

Dans ce duel de cancres de la bande dessinée, l’élève Ducobu l’emporte sur Boulard par son ancienneté. Côté résultats aussi il est le plus performant. Il est définitivement abonné au zéro alors que Boulard parvient à sauver les meubles en obtenant, au mieux, un 2 sur 20. Mais l’un comme l’autre sont parfaits pour nous faire rire de leur ignorance crasse. Boulard est un des personnages des Profs, série imaginée par Erroc et Pica. Pour ce “spin-off” de la série vedette des éditions Bamboo, c’est Mauricet qui officie seul au dessin. Boulard éternellement en retard, amoureux transi de la belle et inaccessible Chloé et champion de l’excuse moisie pour justifier, dans le désordre, un devoir non fait, une absence inexplicable ou l’oubli de ses affaires de classes. Moderne, il ne craint véritablement qu’une chose : la coupure de la liaison internet.

ducobu, boulard, pica, erroc, mauricet, godi, zidrou, lombard, bamboo

Moins actuel et branché, l’élève Ducobu de Godi et Zidrou, fait plus dans la poésie et le comique de répétition. Ducobu, gros cancre au tricot de forçat et qui semble redoubler éternellement, a deux ennemis : l’instituteur Latouche et cette peste de Noémie. Le premier veut encore et toujours le piéger avec une dictée pleine de mots improbables, la seconde passe son temps à l’empêcher de copier. Pourtant, cela ne lui coûterait pas grand-chose d’aider le dernier, elle qui est toujours première. Ce 20e recueil de gags et d’histoires complètes s’ouvre par une jolie histoire animalière. Pendant que les enfants apprennent (Ducobu dort lui...), les petits animaux prennent possession de la cour de récréation. C’est un peu une mise en bouche pour la sortie, en septembre, du nouvel album de Chrorophylle, le loriot imaginé par Macherot et repris par Godi et Zidrou. Vous pourrez même lire les cinq premières pages en bonus de cet album de Ducobu.

« Boulard » (tome 2), Bamboo, 10,60 €

 

« L’élève Ducobu » (tome 20), Le Lombard, 10,60 €

 

16/10/2008

Au tableau d'horreur



Si les véritables profs sont souvent en grève, ceux de la BD de Pica et Erroc sont plutôt des stakhanovistes. Second album de l'année à leur actif, le classique, rendez-vous de la rentrée scolaire. A « Tableau d'horreur » vous retrouverez le cancre absolu, Boulard, et quelques uns de ses profs réguliers, du jeune et naïf prof d'histoire au blasé prof de philosophie en passant par la tyrannique prof d'anglais. Des gags qui sonnent juste, simples exagérations de situations que nous avons tous connu à un moment de nôtre scolarité. Quelques histoires courtes complètent cet album, avec des décors différents (de la jungle amazonienne aux manoirs écossais hantés), permettant à Pica de montrer toute l'étendue de ses talents de dessinateur.
« Les profs » (tome 11), Bamboo, 9,45 €


07:04 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pica, erroc, bamboo

09/09/2008

Enorme erreur



Racontée à la première personne, cette BD parue dans la collection Grand Angle de chez Bamboo est particulièrement noire. Le héros explique comment il a passé sa carrière professionnelle à côtoyer des monstres. Dessinateur judiciaire, il a « crobardé » les pires tueurs de ces 20 dernières années. Un job comme un autre jusqu'au jour où sa fille, Caroline, est violée dans un train de banlieue. Quelques semaines plus tard, elle se suicide par pendaison. Le dessinateur troque son crayon pour un pistolet et abat un premier criminel qui vient juste d'être libéré. Le premier d'une liste qui s'annonce sans fin. Premier album de Trolley au dessin aidé par deux scénaristes très expérimentés : Erroc et Dimberton.
« Le dessinateur » (tome 1), Bamboo, 12,901 €


06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Trolley, Erroc, Dimberton, Bamboo

13/04/2008

Apprendre l'Histoire en s'amusant

dde314c6ec13941d3aac8fa7ce4777de.jpgA chaque rentrée scolaire, ils font rire des milliers de jeunes et de moins jeunes. Les Profs, en quelques années, sont devenus les champions du rire et des ventes. Une formule qui marche parfaitement et que les deux auteurs, Pica (dessin) et Erroc (scénario) ont décidé de prolonger par une série thématique sur l'Histoire. Pas de gags cette fois mais huit récits complets qui conduisent les héros à divers époques de l'Humanité, de la préhistoire à un futur proche. On appréciera particulièrement le récit se déroulant en Egypte à l'époque des Pharaons. Les scribes Antoinis et Paulis, après une vaine tentative de grève, sont chargés, pour se faire racheter, de rédiger la légende du pharaon Touthéfaktis. Ils mettent beaucoup de coeur à l'ouvrage, mais le résultat final laisse à désirer car ils ont eu le malheur de confier à Boulardis, le pire cancre du Nil, la rédaction au propre de leur brouillon. Pica a du retrouver avec plaisir les décors et costumes d'une de ses séries défuntes. Du temps où il signait Pierre Tranchand et que Chafouin et Baluchon étaient les héros du mensuel « Gomme ». Nostalgie, quand tu nous tiens...
« Les Profs refont l'Histoire » (tome 1), Bamboo, 9,45 €


06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Pica, Erroc, Bamboo

11/10/2007

Riez avec Bamboo Job

medium_Pompiers_6.jpgLes éditions Bamboo, de petit éditeur en province, est devenu un poids lourds de la BD classique. Le succès est venu avec la série « Les Profs » de Pica et Erroc. Le filon a été creusé et différents métiers ont été passés au crible des gags. En cette rentrée, ce ne sont pas moins de quatre nouveautés « Bamboo job » qui partent à l'assaut des librairies, dont deux aux tirages très conséquents. A tout seigneur tout honneur, les Profs rentrent une 10e fois avec une « Motivation : 10/10 ». On retrouve avec délice tous ces enseignants, bornés, découragés, enthousiastes, luttant contre les élèves ignares (la rédaction sur la biographie de Jules Ferry est à se rouler par terre) et l'administration parfois opaque. Autre succès, les Pompiers imaginés par Cazenove et Stédo. Les hommes du feu se trouvent devant des situations toutes aussi délirantes les unes que les autres, incendies, accidents ou entraînements. Une série qui sort du lot en raison de ses dessins signés Stédo. Une fonction publique qui est particulièrement brocardée puisque vous pourrez également rire aux dépens des Postiers (par Godard et Du Vigan) et des Fonctionnaires (Bloz et Béka).
(Bamboo, 9,45 € chaque titre)

06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Bamboo, Stédo, cazenove, Pica, Erroc