16/04/2017

BD : Héritage et famille compliqués

 


 Le soap opéra, vu au second degré, est désopilant. Les psychologies des personnages sont tellement caricaturales qu’ils ne peuvent que faire rire les téléspectateurs un peu censés. Fabcaro l’a bien compris en écrivant cette série de gags sur une histoire d’héritage dans une famille de branquignols pas piquée des hannetons (selon une expression très datée mais adéquate dans le cas présent). Le patriarche est malade. Il va bientôt mourir. Au lieu de pleurer sur sa disparition prochaine, fils, filles, gendres et belles-filles s’écharpent sur un seul et unique point : qui va hériter de la CX diesel ? Parue dans Fluide Glacial, la série a fait l’objet de trois « saisons » entre 2011 et 2014. Retrouvez les 260 demi-planches dans cette intégrale à l’italienne complétée par le making of expliqué par James, le dessinateur, et les recherches graphiques sur les personnages et les couvertures.
➤ « Amour, passion et CX diesel » (intégrale), Fluide Glacial, 25 € 

11/10/2014

BD : Achille Talon online

 

Achille Talon, greg, carrère, fabcaro, dargaud

Véritable monument de la bande dessinée, Achille Talon n'en finit plus de renaître de ses cendres. Imaginé par Greg pour animer les pages de Pilote (la version hebdomadaire), son embonpoint et son verbe prolixe a rapidement séduit les lecteurs. Une des rares séries dont Greg a conservé la maîtrise de bout en bout. Archétype du personnage à gros nez, Talon tente régulièrement de faire des come-back sous diverses plumes. Cette fois cela semble la bonne. Si le dessin est confié à Serge Carrère, Toulousain talentueux et efficace, les textes incombent à un « jeune » scénariste, surtout connu pour ses histoires caustiques dans Fluide Glacial. Fabcaro, de Montpellier, a simplement décidé de prendre ce personnage, déjà démodé à son époque, et de le plonger dans notre XXIe siècle gangréné par les nouvelles technologies. Notre Chichille national, encore réticent au minitel, va dont se décider à acquérir un smartphone et un ordinateur. L'album débute sur les chapeaux de roues avec ce dialogue surréaliste. Le vendeur d'ordinateur : « Mac ou PC ? » Achille : « Makoupessé... Puisons dans nos souvenirs de voyages pour identifier ce dialecte... Bonjour en aborigène oriental ? » La suite est l'avenant : hilarante.

 

« Les impétueuses tribulations d'Achille Talon » (tome1), Dargaud, 10,60 €

 

17/09/2014

BD : Mars en chambre

fabcaro, erre, mars, fluide glacial

La France, 5e puissance économique mondiale comme l'a récemment rappelé le président de la République, veut frapper un grand coup dans le concert des nations. Pour relever le pays (et les courbes des sondages), l'état se lance dans l'exploration spatiale. Attention Mars, nous voilà ! Sous formes de strips, Fabcaro et Fabrice Erre racontent cette épopée vertigineuse. Mais quand on rogne sur tous les budgets, il ne faut pas s'étonner après que cela ne marche pas comme désiré. D'abord l'équipe d'astronautes. André, José et Jean-Michel sont loin du trio glamour qui pourrait faire rêver les foules. Complètement ignares, ils savent à peine répondre au téléphone et basculer un interrupteur de On à Off leur demande dix minutes de réflexion. De toute manière, la fusée ne décolle pas... Mais face à l'attente du public, le président décide de lancer la plus grande escroquerie scientifique de l'histoire de l'humanité. Les Américains ont fait pareil pour leur voyage sur la Lune. Et en plus Armstrong était dopé, dixit un général français bien informé. Irrévérencieux et hilarant, cette conquête spatiale en chambre est le grand éclat de rire BD de la rentrée.

 

« Mars », Fluide Glacial, 15 €

07:29 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fabcaro, erre, mars, fluide glacial

24/05/2014

BD : Mais qui va hériter de la CX diesel ?

 

fabcaro, james, bengrrr, fluide glacial

Sous une couverture « boule à facettes » manquant de lisibilité (ne vous laissez pas arrêter par ce détail), Fabcaro (textes), James (dessin) et BenGrrr (couleurs) poursuivent la saga de la famille totalement déjantée de « Amour, passion et CX diesel ». Un troisième recueil de gags dans la veine des deux précédents : hilarant ! Quatre frères et sœurs, dans la force de l'âge, se disputent l'héritage à venir de parents de plus en plus séniles. Notamment la CX diesel du patriarche qui fait fantasmer tout le monde. Cette voiture semble personnaliser le pouvoir absolu dans une famille où les ratés sont légion. On rit donc aux tentatives de drague pathétiques du directeur de discothèque auprès de l'étudiante en philosophe, babysitter pour financer ses études. Le fils homo se désespère comme une midinette quand il se fait larguer par son mec en cuir. Heureusement il retrouve le bonheur auprès d'Abdelatif. Cela donne aux auteurs une source inépuisable de gags autour des clichés racistes de la famille française de base. Mordante et sans pitié, cette série est une des meilleures d'un nouveau Fluide Glacial en mal « d'Umour et Bandessinées ».

 

« Amour, passion et CX diesel » (tome 3), Fluide Glacial, 12 €

 

26/04/2011

Une CX, des héritiers

FabCaro, James, BenGrrr, Fluide Glacial

Vu de loin cela ressemble à un très mauvais soap opéra (pléonasme ?). Quand on regarde de plus près les producteurs (Fabcaro, James et BenGrrr), on se doute que c'est de la parodie dure et sans concession. Et très rapidement on se laisse envahir par cette famille déchirée dans une succession qui tarde. A la base, il y a Harold et Cynthia, les parents. Harold est un peu gâteux et semble près de la sortie. Ses enfants, tous adultes, se déchirent ce futur héritage. Et notamment le joyau, la CX diesel...

Trois frères et une sœur, tous plus différents les uns que les autres. Avec cependant un point commun (en dehors de leur mère, pour le père c'est moins sûr), une bêtise crasse. Brandon, gérant d'une boite de nuit, semble détenir le pompon. Adepte des lettres anonymes (rédigées sur le papier à en-tête du Chunga Night), il a un mauvais goût qui force le respect. Bill, son frère, célibataire, est l'amant de Jessifer, femme de Brandon, qui a également couché avec l'autre frère, Jean-Mortens, le facteur et peut-être Harold.

Plus qu'une famille, c'est une ménagerie hilarante dont l'histoire est découpée en gags d'une demi-planche.

 

« Amour, passion & CX diesel », Fluide Glacial, 10,40 €

24/11/2009

Jean-Louis et son encyclopédie

Jean-louis.jpgPersonne ne vous souhaite d'avoir un Jean-Louis dans votre entourage. Jean-Louis, le héros calamiteux imaginé par Fabcaro, est professeur. De ces remplaçants arrivés on ne sait d'où et qui se révèlent rapidement une plaie dans une équipe soudée et motivée. Jean-Louis est un savant mélange de gaffeur, d'égoïste et de prétentieux. Gaffeur quand il demande si le mari d'une de ses collègues n'est pas du signe du cancer. Perdu, il vient de mourir, la semaine dernière, d'un cancer justement... Son égoïsme est doublé d'une radinerie affligeante et la prétention est évidente quand il fait lire quelques chapitres de son « Encyclopédie ». Ce tissu d'ineptie répond à des questions essentielles comme « Où se situe l'Australie environ ? » ou « Pourquoi est-il préférable de ne pas être aveugle ? » Les déboires de Jean-Louis (de ses collègues plus exactement) sont présentées sous forme de strips d'une efficacité redoutable. La partie encyclopédie, plus dense, se présente sous forme de demi-planche pour chaque question. Ce premier album d'un héros qu'on espère récurrent couvre presque toute une année scolaire. Un humour noir et vache qui manque parfois dans la production comique trop lisse et politiquement correcte de ces dernières années.

« Jean-Louis », Drugstore, 10 €

06:47 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fabcaro, drugstore