25/01/2017

De choses et d'autres : #FreeMelania

 

Si certains espéraient trouver en Melania, l’épouse de Donald Trump, la meilleure alliée du président US contre les millions de walkyries féministes déchaînées contre ses propos sexistes, ils déchantent. Au contraire la pauvre Melania s’érige en symbole des mauvais traitements d’un époux dominateur sur sa femme soumise.

 

La raison, quelques secondes filmées par CNN lors de l’investiture du magnat de la téléréalité. Melania est derrière lui, tout sourire. Trump se détourne, la regarde droit dans les yeux, semble prononcer une phrase très courte et se retourne vers la foule. La caméra suit l’expression de Melania qui perd instantanément son sourire et affiche une expression jugée par les internautes au mieux de petite fille grondée, au pire d’épouse désespérément malheureuse.

 

Il n’en fallait pas plus aux opposants de Trump pour lancer la grande opération «#FreeMelania», rapidement relayée part des millions de comptes Facebook ou Twitter. Car pour eux pas de doute, Melania est comme prisonnière. De la fonction, de son foyer, de son mari.

 

Mélania, cligne des yeux deux fois si tu as besoin d'aide dit celui-ci.

Certaines femmes de la « Women’s March » de samedi ont même fabriqué des pancartes avec ce slogan. Et d’autres ont spéculé sur le contenu de la boîte bleue offerte par Melania Trump à Michelle Obama : un simple post-it avec marqué dessus, en gros, « Help ! ». Cela semble farfelu, mais au vu des images, peut-être assez proche de la vérité. 

16:08 Publié dans Chronique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : free melania, trump