25/10/2013

NET ET SANS BAVURE : Le livre du geek ultime

geek, gadgets, hugo, popular science

Customiser une clé USB, recycler des disquettes, booster sa wifi ou augmenter la puissance de réception de votre téléphone portable. Voilà quelques-unes des astuces détaillées dans un petit bouquin de travaux pratiques pour geek en devenir. Faciles à réaliser, souvent avec des objets de récupération, ces bricolages se dégustent d'abord en lecture avant de tenter de les concrétiser.

Pour améliorer la réception de votre wifi par exemple, l'ingrédient essentiel consiste en un panier à vapeur (vous le piquez dans la cocotte-minute familiale). Les disquettes qui traînent au fond de votre tiroir, une fois assemblées, forment une superbe boîte à crayons.

Vous avez transféré tous vos fichiers sur le hub et ne savez plus quoi faire de tous ces CD ? Une simple barre filetée (de 1,25 cm de diamètre) et vous voilà équipé d'un haltère high-tech.

Envie de prendre des photos sous l'eau ? Transformer votre compact en appareil étanche après vous être muni de : 1) super glu, 2) sachet de gel dessicateur, 3) rouleau de papier toilette vide, 4)... deux préservatifs.

geek, gadgets, hugo, popular science


Au total, 75 bricolages déments, tirés de la revue américaine Popular Science.

Éditions Hugo, 9,99 €


08/04/2013

Livre : les Geeks, bientôt maîtres du monde !

geek, beaujouan, robert laffont

Mine de rien, les Geeks sont devenus les maîtres du monde en quelques décennies. Du moins ils orientent de plus en plus notre présent après avoir fantasmé leur avenir. Mais comment ces boutonneux à lunettes, à la limite de l'autisme, asociaux et timides, ont-ils pu imposer leur univers à l'ensemble de la civilisation occidentale ? « Geek, la revanche », livre de Nicolas Beaujouan (éditions Robert Laffont, parution le 8 avril, 22 euros) donne quelques clés. Pour commencer, les geeks ont créé les nouvelles mythologies, de Tolkien à Star Wars en passant par Lost ou The Big Bang Theory. Leur imagination (Spielberg, Jackson) et leur inventivité (Jobs, Zuckerberg) les ont propulsés au sommet. Célébrité, richesse, réussite : de vilains petits canards ils sont devenus des exemples à suivre. Dans l'essai de  Nicolas Beaujouan, vous découvrirez toutes les facettes d'un phénomène multiple en pleine expansion et la preuve que ce qui a longtemps été considéré comme une « sous-culture » est devenue dominante.

Superbement illustrées, ces 200 pages passionneront ceux qui baignent dedans et étonneront ceux qui sont toujours passés à côté.

Chronique "ça bruisse sur le net" parue samedi en dernière page de l'Indépendant.


06/10/2012

Chronique : comment se ruiner sans effort...

ruiner, objets inutiles, geek

Comment se ruiner ? La question semble incongrue en pleine crise, mais la réponse est sur le net. Un site vous y aide. Il se nomme tout simplement commentseruiner.com. L'idée est de permettre à l'internaute de dépenser ses derniers euros en achats compulsifs.

Gadgets aussi futiles que marrants, vous y trouverez tout ce qui fera de vous un véritable geek, branché... mais ruiné. Craquez pour cette télécommande universelle. Elle permet de piloter télé, lecteur de DVD, home cinéma mais aussi de décapsuler vos bières. Dans le même ordre d'esprit, ne vous privez pas de la glacière à roulettes télécommandée. Confortablement allongé dans votre canapé, elle vous amène les bières fraîches à portée de main. La vidéo de démonstration ci-dessous :

Pour moins de 50 euros, téléphonez avec votre main. Il suffit d'enfiler ce gant kit mains libres. Muni d'un micro à l’extrémité de l’auriculaire gauche et d’un écouteur à l’extrémité du pouce gauche, vous pourrez téléphoner tel un agent secret - ou un gamin de 5 ans qui fait semblant.

Amoureux de l'Italie ? Conciliez deux spécialités locales, avec cette roulette à découper les pizzas en forme de Vespa. Plus de 700 objets sont référencés sur le site, des baguettes sabres laser aux boucles d'oreilles Pac-Man en passant par un lanceur de pop-corn ou le micro cibi à brancher sur votre iPhone.

Mais pour vous ruiner vraiment inutilement, rien ne vaut le kit extermination zombies (efficace aussi contre les invasions extra-terrestres) vendu 22 000 euros !

Chronique "ÇA BRUISSE SUR LE NET" parue ce vendredi en dernière page de l'Indépendant.

15:05 Publié dans Humeur, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ruiner, objets inutiles, geek