16/08/2016

BD : UN CANCRE PLEIN DE RESSOURCES

Petit rappel pour les adultes qui ont oublié ce temps béni des dieux : depuis début juillet ce sont les vacances scolaires ! De loin la période préférée de l'élève Ducobu. Il peut officiellement faire ce qu'il aime le plus : dormir ou lire des BD toute la journée. Mélangeant gags d'une planche et histoires plus longues de quelques pages, ce recueil titré « Système D » permet à Zidrou de revenir sur quelques unes de ses marottes comme la dictée savante, les clichés sur le métier d'enseignant ou la hantise des cahiers de vacances. On apprécie particulièrement les trouvailles sur les piscines. Par contre Léonie Gratin, vit très mal ces deux mois qui lui offrent moins d'occasions de martyriser son cancre préféré dessiné par Godi.

« L'élève Ducobu » (tome 22), Le Lombard, 10,60€

 

10:59 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ducobu, lombard, godi, zidrou

09/09/2014

BD : Les cancres aussi prennent des vacances

 

ducobu, boulard, pica, erroc, mauricet, godi, zidrou, lombard, bamboo

Dans ce duel de cancres de la bande dessinée, l’élève Ducobu l’emporte sur Boulard par son ancienneté. Côté résultats aussi il est le plus performant. Il est définitivement abonné au zéro alors que Boulard parvient à sauver les meubles en obtenant, au mieux, un 2 sur 20. Mais l’un comme l’autre sont parfaits pour nous faire rire de leur ignorance crasse. Boulard est un des personnages des Profs, série imaginée par Erroc et Pica. Pour ce “spin-off” de la série vedette des éditions Bamboo, c’est Mauricet qui officie seul au dessin. Boulard éternellement en retard, amoureux transi de la belle et inaccessible Chloé et champion de l’excuse moisie pour justifier, dans le désordre, un devoir non fait, une absence inexplicable ou l’oubli de ses affaires de classes. Moderne, il ne craint véritablement qu’une chose : la coupure de la liaison internet.

ducobu, boulard, pica, erroc, mauricet, godi, zidrou, lombard, bamboo

Moins actuel et branché, l’élève Ducobu de Godi et Zidrou, fait plus dans la poésie et le comique de répétition. Ducobu, gros cancre au tricot de forçat et qui semble redoubler éternellement, a deux ennemis : l’instituteur Latouche et cette peste de Noémie. Le premier veut encore et toujours le piéger avec une dictée pleine de mots improbables, la seconde passe son temps à l’empêcher de copier. Pourtant, cela ne lui coûterait pas grand-chose d’aider le dernier, elle qui est toujours première. Ce 20e recueil de gags et d’histoires complètes s’ouvre par une jolie histoire animalière. Pendant que les enfants apprennent (Ducobu dort lui...), les petits animaux prennent possession de la cour de récréation. C’est un peu une mise en bouche pour la sortie, en septembre, du nouvel album de Chrorophylle, le loriot imaginé par Macherot et repris par Godi et Zidrou. Vous pourrez même lire les cinq premières pages en bonus de cet album de Ducobu.

« Boulard » (tome 2), Bamboo, 10,60 €

 

« L’élève Ducobu » (tome 20), Le Lombard, 10,60 €

 

18/05/2012

Ducobu sur tous les fronts

Ducobu, lombard, Godi, Zidrou

Le cancre le plus sympathique de France et de Navarre (de Belgique aussi, ses auteurs Godi et Zidrou étant originaires du Plat Pays) est de retour. Pour la 18e fois retrouvez Ducobu dans un album truffé de gags et de malice. Zidrou maîtrise parfaitement ses personnages. Chaque page est une merveille d'ingéniosité pour magnifier les défauts des uns et des autres. Ducobu en premier, toujours aussi retors pour tricher et embrouiller l'instituteur. Le fameux Latouche, parfois dindon de la farce, mais souvent vainqueur dans l'affrontement avec son élève détesté. Latouche redeviendra un enfant timide face à sa collègue Mademoiselle Rateau. Dans cet album, Ducobu participera à des jeux olympiques des cancres. Et ce sera enfin la gloire pour le meilleur d'entre eux.

 

Ducobu, un succès de librairie mais également sur grand écran. Le second volet de ses aventures, « Les vacances de Ducobu » (avec Elie Semoun en vedette) est toujours à  l'affiche et a dépassé le million d'entrées au niveau national.

 

« L'élève Ducobu » (tome 18), Le Lombard, 10,60 €

 

12:15 Publié dans BD, Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ducobu, lombard, godi, zidrou

10/06/2009

Ducobu fait relâche

 

Eleve Ducobu 15.jpgLe seul intérêt de l'école, selon l'élève Ducobu, c'est que cela justifie les vacances d'été. Et il faut bien deux mois complets pour permettre au plus grand cancre de la BD franco-belge de récupérer de ses brimades quotidiennes, interros surprises et autres punitions. Ce quinzième recueil de gags du héros imaginé par Zidrou et dessiné par Godi paraît en juin. Intitulé « Ça sent les vacances ! » il est fidèle aux précédents. Ducobu, toujours aussi nul, invente quelques astuces pour copier sur Noémie Gratin, la bonne élève, seule consolation de l'instituteur Latouche mis à rude épreuve par les trouvailles du héros. Car si Ducobu ne sait pas (et ne saura jamais) combien font 6 x 7, il parviendra malgré tout à obtenir la réponse par mille subterfuges aussi inventifs que farfelus, souvent dignes des plus grands savants et scientifiques. Ducobu n'est pas idiot. Simplement fainéant et surtout hermétique à cette façon de transmettre le savoir. Ducobu en fait rire certains, il devrait en faire réfléchir d'autres, notamment du côté du corps enseignant.

« L'élève Ducobu » (tome 15), Le Lombard, 9,45 €

06:20 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : godi, zidrou, lombard

12/09/2008

Le premier de la classe



Depuis une douzaine d'année, l'élève Ducobu est au rendez-vous de la rentrée scolaire. Pour la 14e fois, il redouble et se retrouve dans la même classe, voisin de la redoutable Noémie Gratin et Monsieur Latouche son instituteur en blouse grise. Il est toujours le cancre préféré de tous les écoliers et collégiens de France et de Belgique. Une série qui ne cesse de progresser côté ventes. Pourtant Zidrou, le scénariste, reste sur son gimmick du début. Ducobu, incapable de se souvenir des tables de multiplication (ou une récitation), est toujours à la recherche d'une astuce pour tricher. Soi en se préparant des antisèches, soit en copiant sur Noémie qui ne le supporte pas. Sous forme de gags et parfois d'histoires complètes, Godi met en image ce petit monde qu'il maîtrise parfaitement au bout de son crayon. Godi, on ne le dira jamais assez, qui a longtemps galéré dans les pages des hebdos pour jeunes. Il était sur le point de tout arrêter quand il a été sollicité pour dessiner Ducobu. Résultat, il est maintenant édité à plusieurs millions d'exemplaires et son héros est un des piliers du Journal de Mickey. Et Ducobu plait également aux gens sérieux puisque Fleurus vient de publier un très sérieux « Guide de Ducobu de l'école », très instructif et distrayant.

« L'élève Ducobu » (tome 14), Le Lombard, 9,25 €
« Le guide Ducobu de l'école », Fleurus, 17 €





06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Godi, Zidrou, Le Lombard, Fleurus

10/02/2008

Acariens rieurs

be2d9e9dc93e0b4f334a2a9d1df63f42.jpgCe n'est pas parce qu'on est tout petit, voire microscopique que l'on n'a pas une vie sociale normale. Prenez les acariens par exemple. Invisibles à l'oeil nu, il ont pourtant une vie comme vous et moi. De Groot, le scénariste (Robin Dubois, Léonard) et Godi le dessinateur (l'élève Ducobu) relatent sous forme de gags et histoires complètes cette vie de l'infiniment petit. Surprise cela se passe essentiellement dans un bar et les deux héros, pour fuir leurs femmes envahissantes, engloutissent des quantités astronomiques « d'eau de vie de jus de furoncle ». Ils ont également des problèmes avec le fisc et détestent faire des courses dans les supermarchés. Ces acariens ne sont que les caricatures des humains sur lesquels ils prospèrent.
« Le bar des acariens », Glénat, 9,40 euros

06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : De Groot, Godi, Glénat