21/03/2012

Rouge désespoir pour la vie de "Garance" imaginée par Mauricet

 

Garance, mauricet, bamboo, grand angle, gothique, vampire, suicide

Garance est une adolescente mal dans sa peau. Un peu grosse, rêveuse, triste. Elle a tendance à s'habiller gothique, sort avec une copine, couche parfois avec elle, mais espère toujours de rencontrer le grand amour. Un prince charmant si possible. Garance est la première incursion de Mauricet (Cosmic patrouille, Basket Dunk) dans la BD fantastique réaliste. Une réussite tant au niveau dessin que pour l'histoire. Tout commence quand Thôt, le chat de Garance disparaît. Elle distribue dans le quartier des affichettes avec son numéro de téléphone. Un soir, en cherchant le matou, elle pénètre dans un cimetière et tombe en arrêt devant le mystérieux Ambroise, parlant aux statues des stèles mortuaires. Bien qu'il soit presque aussi vieux que son père, Garance tombe sous le charme de cet homme hors du temps. C'est lui qui ramènera Thôt chez Garance. Mais c'est aussi la seconde fois qu'elle est confrontée à la mort. La première c'était aux obsèques de sa mère. Elle n'était qu'une petite fille. Garance si attachante, si fragile. Ses cauchemars vont-ils cesser ? A moins qu'ils ne deviennent réalité avec Ambroise. On tombe sous le charme de Garance dans la première partie de ce diptyque atypique.

 

« Garance » (tome 1), Bamboo, 13,90 €