11/05/2017

BD : La crise économique espagnole vue par le 3e âge


Elles sont quatre et font la une des chaînes d’info en Espagne. Quatre hors-la-loi qui ont pris deux employés de banque en otage et veulent braquer le coffre. La police encercle le bâtiment et se renseigne sur leur pedigree. Jeanine, 82 ans, n’a ni mari ni famille. Raymonde, 79 ans, a déjà fait parler d’elle en s’enchaînant à sa porte quand les propriétaires ont tenté de l’expulser. Simone, la moins âgée, n’a qu’un vice connu : la passion du bingo. Elle y joue chaque dimanche avec ses copines. À cinquante centimes le point. Enfin, Yvette, sur le point de rejoindre une maison de retraite, est sourde comme un pot. Mais pourquoi ces mamies respectables ont-elles décidé de braquer une banque ? L’histoire imaginée par Raquel Franco nous apprend beaucoup sur la société espagnole actuelle, sa détresse et ses injustices. Le tout dessiné par Cristina Bueno, avec délicatesse, comme ces mamies décidément bien sympathiques.
➤ « Les mamies braqueuses », Jungle, 10,60 € 

22/04/2017

De choses et d'autres : beauté durable

 


Contrairement à une rumeur tenace dans le milieu macho, les femmes ont beaucoup d’humour. Non seulement elles sont sensibles aux bonnes blagues (ne dit-on pas d’ailleurs, toujours parmi les mecs « Femme qui rit à moitié dans ton lit ») mais elles peuvent se montrer elles aussi irrésistiblement marrantes. Florence Roman et Françoise Baroni ont disséqué nombre de magazines féminins avant d’imaginer ce faux journal « Belle sans conservateur », bourré de conseils pour être irrésistible sans laisser d’empreinte carbone. Les auteures sont respectivement « spécialiste de la connerie renouvelable » et « intolérante à l’huile de coude ». 100 pages de papier glacé où tout est faux. Le dossier sur le gluten vaut son pesant de cacahuètes (à moins que vous n’y soyez intolérant). Les autres rubriques sont à l’avenant, du conseil beauté à l’indiscrétion people, l’horoscope ou la recette équitable. Sans oublier les fausses pubs pour les « Loulou Boutin » (chaussures à fond vert) ou le shampooing « Deg », approuvé par Johnny Depp, « à effet cheveux sales pour un rendu vintage et branché ». 
➤ « Belle sans conservateur », Jungle, 12,95 €

31/03/2017

BD : Sur le trône des enfers

 


Anton est un ado comme les autres. Et comme les autres il doit subir le divorce de ses parents. Une séparation compliquée, pleine de cris et de pleurs. Sa mère, pour l’épargner, le confie à sa sœur, la tante Méryl. Anton se retrouve déraciné, quitte son école et ses amis et se retrouve dans une vieille maison sombre et remplie de spectres. Du moins c’est ce qu’il croit. Car dans le village, Méryl a la réputation d’être une sorcière. Elle ne fait rien pour démentir, enfermée dans son chagrin après la mort de son mari. La série, écrite par Boriau et dessinée par Grelin, alterne vie à l’école (avec harcèlement par des fils de pasteur et rencontre d’une gentille fille mise au ban de la classe) et découverte des secrets de Méryl. Et finalement, les rumeurs ne sont pas si fausses car Anton apprend que la vieille bâtisse abrite quantité de démons. Démons accueillants car selon eux, Anton est le futur maître des enfers. Cette très bonne série devrait plaire aux plus jeunes, ceux qui aiment l’aventure et se faire peur.
➤ « Inferni » (tome 1), Jungle, 12,95 €

09:15 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : inferni, borieu, grelin, jungle

17/02/2017

BD : Mesdames les brigandes

 


Les femmes à la maison, pour s’occuper des enfants, du ménage, des repas et de la vaisselle. Une vision très réductrice qui a aussi cours chez les brigands mexicains du début du XXe siècle. Ces « Desperados Housewifes » imaginées par Sybille Titeux et mises en images par Amazing Ameziane ont pourtant d’autres qualités. Surtout ces trois sœurs sont beaucoup plus intelligentes que leurs nigauds de maris. Donc elles prennent les affaires en main, mais en se cachant. Masquées, elles braquent banques et étrangers de passage pour améliorer l’ordinaire. Beaucoup de gags, des personnages caricaturaux mais assez réussis, des situations entre dérision et action : sans prétention, ce manifeste féministe non politiquement correct est tout ce qu’il y a de plus réjouissant.
➤ « Desperados housewives », Jungle, 10,60 €

28/01/2017

De choses et d'autres : Tweets d'outre tombe

Le réseau Twitter est devenu le grand défouloir de la planète. En 140 signes il faut être percutant et pertinent. Une nouvelle façon de s’exprimer, de faire rire ou dire ses quatre vérités à ceux qui nous énervent. Mais Twitter est récent. Jeff Domenech, auteur de « Tweets post mortem » imagine ce que pourraient twitter les célébrités aujourd’hui disparues. Une sorte d’hommage à leur personnalité, tout en conservant le côté persifleur du réseau. Un florilège classé par catégories, de musique à politique en passant par littérature ou sport. Wolinski prend sa revanche : « Dites aux kamikazes de Daech que depuis mon arrivée au paradis, leurs 72 vierges ne le sont plus ». Coco Chanel donne son avis sur la mode actuelle : « L’élégance se perd de nos jours. Se promener dans la rue avec un maillot du PSG ou de l’OM devrait être passible de la peine de mort ». Au total plus de 300 tweets imaginaires, à picorer avec gourmandise et sans modération.

➤ « Tweets post mortem », Jungle, 9,90 €

 

19/11/2016

De choses et d'autres : Tous présidents !

 

président,république,élection,stépahne rose,arnaud demanche,jungle,humour

S’ils sont sept à la primaire de la droite, sans doute encore plus nombreux pour la gauche, pourquoi n’envisageriez-vous pas aussi votre propre destin présidentiel ? Ou plutôt « le tien » car les auteurs de ce manuel sur « tout ce qu’il faut savoir pour remporter brillamment une élection » ont tendance à tutoyer le lecteur. Le titre du livre est éloquent : « Toi, président de la République ».

Joliment présenté avec du bleu, du blanc et du rouge en couverture, ce carnet qui ne se prend pas au sérieux bénéficie d’une fabrication soignée avec rabats et élastique tricolore. Même si, comme le programme de Montebourg, il a été imprimé à l’étranger. En Espagne cette fois.

Grâce aux tests, jeux et autres exercices pratiques, vous saurez si vous avez une chance de devenir « l’homme providentiel que tous les Français attendent. » Mais dans un premier temps vous apprendrez à choisir une cravate, un nom et un logo pour votre parti et même à éviter les questions pièges de Jean-Jacques Bourdin.

Après, si vous êtes élu, remerciez les auteurs, Arnaud Demanche et Stéphane Rose. Un conseil : ne vous faites quand même pas trop d’illusions sur ce coup-là.

➤ « Toi, président de la République », Jungle, 9,90 €

 

30/10/2016

De choses et d'autres : La Loove, mode d'emploi

Web-série comique produite par France 4, « La Loove » se décline désormais en guide pratique. Un petit livre à l’humour ravageur ré- pondant au doux titre de « L’art du bien-être dans ton cœur (et partout ailleurs) » (Jungle, 6 €). L’intérêt de l’ouvrage réside bien entendu dans le « partout ailleurs » qui se situe résolument dans le slip des célibataires à qui les conseils d’Amélie Etasse et Clément Vallos s’adressent. On se délectera ainsi des conseils du Dr Clito sur un sujet aussi essentiel que « Comment réagir face à un homme qui refuse de mettre un préservatif » (allez direct à la fin : « Cet abruti ne mérite même pas de te toucher ») ou un test, façon « Questions pour un champion » sur les MST « Ne te fie pas à mon nom de papillon trop mignon : Je suis… Le Papillomavirus ». Totalement libéré, ce livre à ne pas mettre entre toutes les mains, est idéal pour se remettre d’une rupture amoureuse car il explique « en quoi le célibat c’est cool et la déprime c’est sympa ».

 

26/09/2016

DE CHOSES ET D'AUTRES : Boostez votre moral

 

moral, dépression, jungle

Parfois, sans que l'on sache trop pourquoi, notre moral est au plus bas. Pas dans les chaussettes, encore plus profond, genre couloir de mine, noir, humide, sans fin. Le blues vous tombe dessus et plus rien ne va. Les enfants de la voisine crient : vous avez envie de les étriper. Votre collègue vous raconte sa soirée : mais pourquoi à moi et maintenant ?

Et même seul, les plus sombres idées vous assaillent. Une chape de culpabilité insupportable. Vos pires méfaits vous reviennent à l'esprit et hantent vos nuits devenues insomniaques et interminables. Pour contrer cette grande dépression, on peut solliciter les petites pilules du bonheur. A consommer avec modération bien évidemment. Il existe aussi des solutions plus simples.

Perso, quand plus rien ne va, je me débrouille pour trouver un ordinateur et je passe en boucle le clip « Busy Earnin' » du groupe Jungle. Toujours pas trouvé mieux pour me mettre en joie. Un ami m'a confié sa solution. Face à la noirceur de son existence, rien ne vaut une journée passée sur toutes les téléréalités disponibles de la TNT. On a forcément un peu plus d'estime de soi après une bonne dose de « Marseillais », « Anges » et autre « Revanche des ex ». Autre possibilité, se plonger dans un bon roman. On oublie son morne quotidien pour un autre monde, plus abouti et talentueux. Attention, très efficace sur le moment mais sans effet à long terme.

Reste la dernière solution radicale pour oublier son mal de vivre : la maladie d'Alzheimer. Plus de questions existentielles puisqu'on ne sait même plus que l'on existe. Mais les bas ne constituent-ils pas le fondement de tout le sel de la vie ?

 

10:25 Publié dans Chronique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : moral, dépression, jungle

26/05/2016

BD : Tu seras une voleuse, ma fille

Trop souvent, les parents ne conçoivent pas que leurs enfants ne marchent pas sur leurs traces professionnelles. La jeune Clémence est désespérée. Fille de deux voleurs de la Guilde, elle n'a pas le choix et devra elle aussi apprendre à voler aux riches. Une vie de clandestinité, à chaparder dans les magasins, cambrioler les particuliers et braquer les banques. Elle suit un cursus scolaire hors norme, dans une école cachée dans les égouts de la ville. Mais Clémence n'est pas comme ses camarades de classe. Elle veut être honnête, apprendre la géographie, la biologie et même la géopolitique. Clémence fait le désespoir de ses parents. La nuit, la fillette fait le mur. Pour aller à la bibliothèque, apprendre tout ce que la Ligue des voleurs ne veut pas qu'elle sache. Le scénario de Maïa Mazaurette (illustré par Dagda) est particulièrement futé car il inverse les codes : l'héroïne aspire à une vie tranquille et rangée, alors qu'elle a la chance (du moins pour les jeunes lecteurs) de vivre la grande aventure au quotidien.

"La ligue des voleurs" (tome 1), Jungle, 12 euros

 

09:03 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mazaurette, dagba, voleurs, jungle

22/05/2016

DE CHOSES ET D'AUTRES : Chat-roi

chat bouboule, jobard, jungle

Déjà vénérés par les Égyptiens, considérés ensuite comme des extra-terrestres, les chats n'en finissent plus d'étendre leur suprématie sur le monde civilisé. S'il y a 20 ans on se demandait à quoi pouvait servir internet, on a désormais la réponse : diffuser massivement des photos et vidéos de matous. Pire qu'une drogue dure, les "lolcats" provoquent une incroyable addiction. Conscients de leur puissance absolue, les chats étendent désormais leur mainmise sur l'édition papier. On ne compte plus les BD et autres récits avec un chat pour héros. Alors aux malheureux qui ont plongé dans cette dépendance, craquez pour le second recueil des gags du Chat-Bouboule (éditions Jungle), personnage imaginé par l'illustratrice Nathalie Jobard. Il est gros, noir, perd ses poils, fait ses griffes partout, ne pense qu'à manger mais... sa maîtresse l'adore et croque ses dernières bêtises avec virtuosité et tendresse. Près de 100 pages hilarantes dont plusieurs variations sur le fait que "selon une loi universelle tout à fait mystérieuse aux origines inexpliquées à ce jour, rien ne peut décider un être humain à bouger lorsqu'il a un chat sur les genoux". Une théorie que je vérifie tous les jours avec l'un des miens, une chatte prénommée Bagheera.