06/07/2014

BD : Flic à bout

ozanam, mikkel, burn out, kstr, casterman

Scénariste assez prolifique depuis quelques années, Antoine Ozanam semble avoir trouvé son style et sa voie. « Burn Out » séduit par son ambiance, son découpage, l'enchaînement des coups de théâtre et surtout une fin on ne peut plus politiquement incorrecte. Cela aurait pu faire une excellente Série noire publiée sous un pseudo américain, c'est au final une BD sombre et réussie, grâce aussi au dessin de Mikkel Sommer : juste ce qu'il faut de crade et faussement bâclé. Ethan Karoshi est le personnage principal de ce roman graphique de 100 pages. Flic dans une petite ville des USA, il est marié avec la fille du shérif. Mais comme c'est un amateur de polar, il a une maîtresse, une rousse volcanique qu'il voit chaque mardi et vendredi avant le boulot. Juste pour s'accorder avec le cliché du flic tombeur véhiculé par les polars. Sa vie se complique quand un matin il est appelé pour enquêter sur un meurtre. Une rousse retrouvée étranglée avec du fil à pêche. La pêche, seconde passion d'Ethan... Obligé de faire des recherches sur la mort de sa maîtresse, le flic n'est pas au bout des ses surprises. En fait, on meurt beaucoup dans son entourage... De quoi péter les plombs en beauté.

« Burn out », Casterman, 18 €

 

 

 

21/01/2014

BD : Braquage et conséquences dans "Succombe qui doit"

 

ozanam, rica, polar, kstr, casterman

« Succombe qui doit », BD de Ozanam (scénario) et Rica (dessin) a des airs de thriller à la Tarantino. Quatre jeunes braquent une banque. Cela tourne mal. Ils trouvent refuge dans une casse auto. L'un d'entre eux est blessé. Sur place, il n'y a que José, le patron. Un ancien boxeur très désabusé. Ce huis-clos va aller crescendo dans la violence. Entre le blessé qui agonise, sa copine qui pique une crise de nerf et un des braqueurs qui se la joue de plus en plus « exterminateur », le sang coule, gicle même. Pour couronner le tout, José ne se laisse pas faire. Ses anciens réflexes de frappeur font des dégâts, mais cela ne suffit pas. Viendront pour compliquer encore les choses les sbires du commanditaire du braquage et un journaliste curieux, persuadé que raconter la déchéance de Laser Joe, roi de l'uppercut lui fera gagner des lecteurs. C'est violent. Surprenant aussi, Ozanam parvenant dans un rebondissement parfaitement amené à redistribuer les cartes entre « méchants », « très méchants » et « odieux »...

 

« Succombe qui doit », Casterman, 18 €

 

10:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ozanam, rica, polar, kstr, casterman

07/04/2013

BD : Deux détectives

marion mouse, lisa mandel, brune platine, détectives, kstr, casterman

L'une est maigre et taciturne. L'autre volubile et bien en chair. La première s'appelle Brune. La seconde Platine. Cela donne le duo improbable de Brune Platine, détectives privées et héroïnes de cet album de BD écrit par Lisa Mandel et dessiné par Marion Mouse. Platine ne refuse jamais des affaires. Même quand sa collègue est réticente. C'est le cas dans la demande de cette jeune fille à la recherche de son père. Il y a 15 ans, ce médecin a disparu du jour au lendemain. Envolé, avec toutes les économies de la famille. Aujourd'hui, une vieille plaie s'est rouverte et la jeune femme engage ces détectives d'un genre nouveau pour le retrouver. Si Platine travaille beaucoup en restant derrière son bureau, Brune aime aller sur le terrain. Elle va rencontrer les rares connaissances du disparu, explorer par procuration son passé, ses secrets, et remonter jusqu'à un séjour dans un pays des Balkans, quand il était militaire pour l'ONU. Elle s'y rend en compagnie de la cliente. Pour son plus grand malheur. Une histoire noire, de sang et de mort, au final terrifiant.

« Brune Platine », Casterman, 13,95 €