13/11/2016

BD : Les Tuniques Bleues, entre 60e album et hommage des nouvelles générations

 

lambil,cauvin,tuniques bleues,blutch,dutto,munuera,schwartz,dupuis

60 ! Le compte est bon. Le 60e album des Tuniques Bleues vient de paraître. Lambil et Cauvin continuent la saga de Blutch et Chesterfield avec une régularité parfaite. Malgré l’âge, 78 ans pour le plus jeune, 80 pour le plus âgé. Alors certes on ne retrouve plus la fraîcheur et l’humour du début, mais le côté madeleine fonctionne parfaitement. D’autant que « Carte blanche pour un Bleu » donne l’occasion à Blutch de revisiter quelques décors cultes et retrouver des personnages marquants. Le tout pour rendre la mémoire à un Chesterfield devenu amorphe depuis une énième charge.

 

lambil,cauvin,tuniques bleues,blutch,dutto,munuera,schwartz,dupuis

On peut lire ce 60e titre en parallèle avec le recueil d’histoires courtes réalisé par quelques « jeunes » des éditions Dupuis. Des versions comiques (Sti, Dutto, Pau, Munuera) d’autres plus réalistes et sombres comme cette charge contre l’esclavagisme de Schwartz ou la protection des Indiens par Renaud Collin. Des hommages comme pour mieux prendre conscience de la richesse de cet univers qui a débuté en 1968 dans les pages du journal Spirou, soit bientôt un demi-siècle.

➤ « Les Tuniques bleues » (tome 60), Dupuis, 10,60 €

➤ « Des histoires courtes des Tuniques Bleues par… », Dupuis, 19 €

 

 

03/01/2016

BD : Bleus religieux

tuniques bleues,lambil,cauvin,dupuis

Avec une régularité de métronome, Cauvin et Lambil sortent un album des Tuniques Bleues tous les neuf mois depuis... des décennies. « Les quatre évangélistes », 59e titre de la série (lancée par Salvérius au dessin) se base comme d'habitude sur une anecdote tout ce qu'il y a de plus véridique. Durant la guerre de Sécession, un pasteur sudiste a baptisé ses canons du nom de quatre évangélistes. Luc, Jean, Marc et Matthieu déversent leurs tonnes d'obus sur les troupes nordistes. Une seule solution pour les généraux : neutraliser ces canons. Une nouvelle fois ce sont Blutch et Chesterfield qui sont désignés pour saboter les pièces. Pour s'approcher du pasteur, Chesterfield endosse le costume de prêtre. Quant à Blutch, il se transforme en simple d'esprit. Il assure l'essentiel du ressort comique de l'histoire et joue à merveille le benêt, se permettant tout, sous prétexte qu'il lui manque une case. Et la première victime reste Blutch, comme toujours. A 70 ans passés, les deux compères que sont Cauvin et Lambil n'ont pas perdu leur humour mordant. On en redemande.

« Les Tuniques Bleues » (tome 59), Dupuis, 10,60 € 

 

23/12/2014

Cadeaux : les intégrales BD au pied du sapin

Les Bleus de Salvérius

 

tuniques bleues, salvérius, cauvin, lambil, dupuis, coyote, litteul kevin, fluide glacial, D, vampire, maiorana, ayroles, delcourtSérie vedette des éditons Dupuis, « Les Tuniques Bleues » ont pourtant débuté petitement. La publication de l'intégrale des aventures de Blutch et Chesterfield permet de mieux comprendre commet ce western, résolument antimilitariste, est devenu un champion des ventes. Tout a débuté par un coup dur. Morris et son cowboy solitaire décident de quitter les pages de Spirou pour rejoindre celles, mieux payées, de Pilote. Pour remplacer Lucky Luke, un concours est lancé au sein du journal. Cauvin, encore peu connu, signe le scénario et le dessin revient à Salvérius, vieux routier de l'illustration mais encore novice dans la BD. La sauce est testée dans quelques récits complets et rapidement la première cavalcade de 44 pages est lancée. Ce sont ces premiers pas qui sont repris dans cette belle intégrale enrichie d'un long dossier signé Patrick Gaumer. En plus des longs récits « Un charriot dans l'Ouest » et « Du Nord au Sud », les premiers mini-récits de Salvérius sont publiés. Pas de soldats bleus dans ces pages mais des Indiens déjà très comiques.

« Les Tuniques Bleues » (intégrale 1), Dupuis, 24 €

 

Un gros Litteul Kévin

 

tuniques bleues, salvérius, cauvin, lambil, dupuis, coyote, litteul kevin, fluide glacial, D, vampire, maiorana, ayroles, delcourtNé en 1962 en Aveyron, Coyote a vite découvert l'avantage des deux-roues pour se lancer dans de grands périples et fuir un quotidien morne. Ce biker tatoué à la barbe fournie et aux longs cheveux frisés aime les belles femmes (il y en a plein dans ses BD), les motos rutilantes (elle sont légion elles aussi) et les enfants espiègles. Il rencontre le succès en dessinant les aventures de Litteul Kévin, petit blondinet roulant en Harley-Davidson. Une série familiale, mais au ton résolument moderne et sans complexe. La famille modèle façon Coyote est composée de Chacal, motard barbu et tatoué et de Sylvie, au physique ravageur. Durant 20 ans, les histoires se sont succédées dans les pages du magasine d'humour puis en albums. Pour les fans, ou ceux qui voudraient découvrir cet univers particulier, plongez dans l'intégrale en couleurs sous couverture souple : 344 pages et encore plus de motos et de gags... Sans oublier six planches souvenirs inédites en bonus pour présenter cet univers aux nouveaux lecteurs.

« Litteul Kévin » (intégrale couleur), Fluide Glacial, 30 €

 

« D » en noir et blanc

 

tuniques bleues, salvérius, cauvin, lambil, dupuis, coyote, litteul kevin, fluide glacial, D, vampire, maiorana, ayroles, delcourtConsidérée par nombre de spécialiste comme la meilleure série de vampires de ces dix dernières années, « D » (comme Dracula...) sort dans une superbe intégrale en noir et blanc. L'idéal pour profiter pleinement du dessin élégant et gothique de Maïorana. De retour d'expédition, l'explorateur Richard Drake hante clubs et salles de bals de la haute société victorienne. Il s'éprend de Miss Catherine Lacombe, charmante Lady au caractère bien trempé. Le séduisant Lord Faureston a lui aussi jeté son dévolu sur la jeune femme. Mais une aura de mystère entoure ce ténébreux dandy. La trilogie complète permet de révéler l'origine des vampires et le monstrueux visage du comte D.

Viennent également de sortir chez Delcourt l'intégrale de Vortex (2e époque) de Stan et Vince (29,95 €) et le recueil des tomes 17 à 20 de l'Histoire secrète de Kordey (dessin) et Pécau (scénario). Une série au long cours, le tome 32 vient de sortir... (29,95 €)

 

« D » (Intégrale noir et blanc), Delcourt, 35 €

 

19/10/2013

BD : Espions en bleu par Cauvin et Lambil chez Dupuis

 

blutch,chesterfield,tuniques bleus,cauvin,lambil,dupuis

Blutch et Chesterfield, les héros des increvables Tuniques Bleues de Cauvin et Lambil, quittent une nouvelle fois l'uniforme de l'armée nordiste pour une mission en civil. Les deux soldats, toujours à la recherche de la gloriole pour l'un, de la planque tranquille pour l'autre, acceptent d'endosser le costume d'espions. Ils sont chargés d'infiltrer la bande d'esclavagistes menée par le cynique Capitaine Miller. Basée sur des faits historiques avérés, l'histoire raconte comment ces renégats harcèlent les Nordistes au cœur du Colorado. L'action se déroule en grande partie dans la montagne et une mine abandonnée, l'occasion pour Lambil de truffer ses vignettes de scènes animales bucoliques. Comme si, avec le temps, il fuyait la compagnie des hommes. Il est vrai que les chamailleries incessantes de Blutch et Chesterfield pourraient être pénibles si elles n'alimentaient avec bonheur l'essentiel du ressort comique de la série.

« Les Tuniques bleues » (tome 57), Dupuis, 10,60 €

 

15/12/2011

Pauvre Lampil : un chef-d'oeuvre de la BD franco belge signé Lambil et Cauvin

 

Pauvre lampil, Cauvin, Lambil, Duuis, autofiction

L'autofiction n'est pas une invention des romanciers des deux dernières décennies. L'autofiction, Raoul Cauvin et Willy Lambil l'ont testée dès 1973. Le héros de cette nouvelle série destinée à animer les pages de Spirou s'appelle Lampil. Il est dessinateur de BD et a nombre de déboires. Notamment en raison de ses rapports souvent conflictuels avec son scénariste, un moustachu aimant imaginer ses histoires allongé dans un canapé. Pauvre Lampil n'est que la mise à plat des rapports entre ce couple peu banal constitué de Lambil et Cauvin... Rattrapés par le succès des Tuniques Bleues, ils ont abandonné leurs doubles de papier depuis très longtemps, trop longtemps. Oublié, le Pauvre Lampil se retrouve de nouveau sous le feu des projecteurs avec cette intégrale luxueuse. Une occasion à ne pas manquer pour redécouvrir un monument de la BD franco-belge.

 

« Pauvre Lampil », Dupuis, 360 pages, 39 €

 

09/02/2010

L'hommage aux Tuniques Bleues

Hommage aux Tuniques bleues.JPGLe dernier festival international de la bande dessinée d'Angoulême était présidé par Blutch. Ce dessinateur qui est passé par Fluide Glacial et publie maintenant chez Futuropolis doit son pseudonyme au personnage des Tuniques Bleues. Logiquement il a décidé de mettre au programme du week-end charentais une exposition hommage à cette série grand public qui caracole en tête des ventes depuis plusieurs décennies. Cet album de 80 pages est en quelque sorte le catalogue de l'exposition. On y retrouve l'historique de la série, des entretiens avec les deux auteurs, Cauvin le scénariste et Lambil le dessinateur ainsi que quelques hommages signés, entre autre, Zep, Larcenet, Blutch, Bouzard ou Bercovici. Le lecteur découvrira également un mini récit datant de 1990 dans lequel les deux créateurs expliquent leur fonctionnement avec une auto dérision très rafraîchissante. En plus d'un lexique des principaux personnages (une cinquantaine pour autant d'albums...) Lambil montre en fin d'ouvrage quelques unes de ses aquarelles. Sublimes, tout simplement sublimes...

« L'hommage aux Tuniques Bleues », Dupuis, 25 €


 

20/12/2009

Le Noël de Dupuis

prive_hollywood.JPGLes éditions Dupuis ont décidé cette année de proposer un « merveilleux Noël » mettant en avant quelques uns de leurs auteurs et séries vedettes. Ainsi le dernier album des Tuniques Bleues, « Sang bleu chez les Bleus » (53e titre de la série de Lambil et Cauvin) sort dans un coffret agrémenté de deux figurines en résine. En plus de la BD (toujours aussi désopilante), vous aurez deux pièces de collection avec un Chesterfield de 13,5 cm et un Blutch de 11,5 cm, le tout pour 29 euros.

Pour Boule et Bill, c'est la nostalgie qui est proposée dans un coffret reprenant les fac similé de trois petit livres qui ont fait rêver bien des enfants il y a quelques décennies. Roba, dessinateur, était également un excellent illustrateur aimant mettre ses personnages vedettes dans des images en couleurs directes, dignes de plus beaux albums jeunesse. La réédition des trois albums de la collection Carroussel propose des histoires de Boule et Bill en ville, à la montagne et à la campagne. Ce coffret de titres devenus introuvables est proposé au prix de 45 €.

Delaf-Dubuc.jpgLe cadeau le plus fun pour cette fin d'année c'est ce tirage spécial du tome 4 des Nombrils. Les trois filles imaginées par les Canadiens Dubuc et Delaf sont une caricature impitoyable mais très juste d'une certaine jeunesse. Les adolescentes se reconnaissent parfaitement et porteront certainement les badges offerts avec le livre. Quatre badges de 3 cm de diamètres et deux de 5 cm. L'un présente les trois héroïnes, le second cette affirmation définitive : « Marre d'être gentille » (15,95 €).

Enfin ne ratez pas l'intégrale du Privé d'Hollywood. Cette série policière écrite par Rivière et Bocquet a véritablement lancé la carrière de Berthet. Un classique de 160 pages à savourer dans une version noir et blanc (19 €).

11:02 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : roba, cauvin, lambil, berthet, delaf, dubuc

25/08/2008

La guerre en aveugle



Mettez deux soldats armés dans le brouillard. Même s'ils sont du même camp, ils ont toutes les chances, au bout d'un certain moment, de se tirer dessus par manque de visibilité et de discernement. C'est la trame de cette 52e aventures des Tuniques bleues, dessinées par Lambil et écrite par un Cauvin n'ayant rien perdu de son esprit iconoclaste et antimilitaire. Blutch et Chesterfield sont envoyés auprès du capitaine Hooker. Ce dernier, avec quelques hommes, assiège un camp de confédérés installé au sommet de Lookout Mountain. Nos héros sont porteurs d'une mauvaise nouvelle : les renforts attendus n'arriveront pas. Hooker soit se débrouiller seul pour prendre la position. Après avoir piqué une belle colère, il se venge en envoyant les deux porteurs de mauvaises nouvelles en éclaireur. Blutch et Chesterfield manqueront y laisser leur peau. Ils voudraient bien rejoindre leur camp, mais Hooker les enrôle et, bénéficiant d'un épais brouillard, part à l'assaut de la colline. Avec les conséquences que l'on doute... Lambil semble s'être bien amusé à gommer et effacer en partie les scènes se déroulant dans la purée de pois. Ses décors ont un petit air de Will donnant un aspect moderne à cette série, pourtant classique de chez classique.
« Les Tuniques bleues » (tome 52), Dupuis, 9,20 €


06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Lambil, Cauvin, Dupuis

28/08/2007

Le chargeur dérangé

medium_Tuniques_bleues_51.jpgLa longévité d'une série BD est souvent dépendante de la richesse de ses personnages secondaires. Les Tuniques Bleues, qui vivent dans « Stark sous toutes les coutures » leurs 51e aventure, n'ont pas de souci à se faire à ce niveau. L'imagination débordante de Cauvin, le scénariste (Lambil assurant le dessin depuis près de 40 ans), a posé de nombreux jalons qui représentent autant de développements potentiels. Le capitaine Stark, jusqu'à présent, était un gag récurrent. Un personnage représentant la bêtise de la guerre, toujours sur son cheval, n'ayant qu'un seul mot à son vocabulaire : « Chargez ! ». Étonnement donc de Blutch et Chesterfield quand le facteur remet un colis au cavalier. Curieux, ils découvrent que c'est le père qui envoie à son fils fil et tissu pour qu'il ne perde pas la main. Stark, dans le civil, était tailleur. Il est devenu un forcené de la charge après avoir été blessé à la tête. Les Tuniques bleues décident donc de lui redonner toute sa raison, inventant une foule de stratagèmes pour lui rappeler son passé. A n'en pas douter, cet album, d'une série toujours très attendue, sera un de succès de cette rentrée. ("Les Tuniques bleues", Dupuis, 8,50 €)

07:20 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Dupuis, Lambil, Cauvin