19/02/2017

Livres de poche : du gros, très gros best-seller

 


Le soir de son mariage, Lila, seize ans, comprend que son mari Stefano l’a trahie en s’associant aux frères Solara, les camorristes qu’elle déteste. De son côté, Elena, la narratrice, poursuit ses études au lycée. Quand l’été arrive, les deux amies partent pour le bord de mer. « Le nouveau nom » est le second tome de la saga d’Elena Ferrante dont la troisième partie vient de paraître chez Gallimard.
➤ « Le nouveau nom », Folio, 8,80 €


Hope, Josh et Luke, étudiants en neurosciences, forment un trio inséparable. Lorsque Hope tombe malade, ils décident de jouer aux apprentis sorciers, aux alchimistes de la vie et de se lancer dans une course effrénée pour défier la mort. Émouvant, mystérieux, plein d’humour et d’amour, « L’horizon à l’envers » de Marc Levy est un roman innovant qui explore la mémoire des sentiments.
➤ « L’horizon à l’envers », Pocket, 7,80 €


Autofiction réussie, « D’après une histoire vraie » est directement inspirée de la vie de Delphine Le Vigan. La romancière, après un important succès, passe par une période de doute. Elle rencontre L. Et c’est cette descente aux enfers qu’elle raconte à la première personne. Un texte qui va être adapté au cinéma par Roman Polanski avec Emmanuelle Seigner en vedette.
➤ « D’après une histoire vraie », Le Livre de Poche, 7,90 €

02/06/2015

DE CHOSES ET D'AUTRES : BHL, tête à tartes

lévy, BHL, gloupier, tarte, creme, godin, belgique

Certains se font traiter de têtes à claques, d'autres attirent les tartes telle la peau blanche du vacancier fraîchement débarqué les moustiques. Bernard-Henry Levy n'aurait pas dû se rendre en Belgique samedi. Le plat pays est le royaume du Gloupier, petit nom de Noël Godin plus connu sous le sobriquet de l'Entarteur.

BHL incarne la cible parfaite. Godin ne semble pas s'en lasser tant il a déjà barbouillé une dizaine de fois de crème chantilly la mèche folle du professionnel de l'indignation. Aidé de quelques jeunes disciples (le Gloupier n'a plus la dextérité et la rapidité des années 80), il a de nouveau entarté le philosophe en chemise blanche.

Un happening filmé, comme d'habitude, où on remarque surtout les crochets et autres directs généreusement distribués par les gardes du corps de l'invité de prestige d'un débat organisé dans une église de Namur. Certes, la violence vient d'abord du Gloupier.

Je le suspecte, sous couvert de tarte à la crème, de vouloir surtout appuyer son geste pour au passage filer une bonne torgnole à la victime. Entre tête à claques et tête à tartes, la frontière est ténue (l'épaisseur de la pâte). Quant à la motivation politique de Godin - venger son ami Siné accusé d'antisémitisme par BHL - elle semble peu convaincante. À vrai dire, ces histoires de tarte à la crème ont été popularisées par les clowns. Et avec ses postures et ses chemises immaculées, même involontairement, BHL a tout de l'amuseur public.

A sa prochaine sortie dans le monde, l'entarteur espère que ce presque clown blanc s'affublera d'un nez rouge : plus facile à viser.