22/09/2016

BD : La guerre des inventeurs

 

guilhem,marazano,lombard,tesla,edison

Nouvelle série très steampunk, « Les trois fantômes de Tesla » raconte la bagarre entre deux inventeurs de génie : Edison et Tesla. Marazano, le scénariste, a cependant pris beaucoup de libertés avec l'histoire officielle pour imaginer ce monde entre uchronie, guerre avec les nazis et inventions improbables. Dans un New York encore sous la menace des bombes allemandes et japonaises (nous sommes en 1942), Travis, jeune garçon très intelligent, s'installe avec sa mère, jeune veuve, dans un appartement triste d'un immeuble de Manhattan. Son voisin, vieux monsieur paranoïaque, l'espionne. Il a ses raisons, persuadé que des espions veulent l'enlever pour qu'il termine ses travaux sur une nouvelle énergie. Travis vit à côté de Tesla et va se transformer en relais d'une formidable machination avec robots, armures et autres objets volants très dangereux. Au dessin, Guilhem abandonne le trait rond du très classique style franco-belge (Zarla) pour un réalisme sombre dans lequel il excelle, comme son frère le très célèbre Christophe Bec.

«Les trois fantômes de Tesla», Le Lombard, 13,99 €

 

 

17:39 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : guilhem, marazano, lombard, tesla, edison

22/09/2014

BD : l'Afrique romaine dans "L'expédition" de Marazano et Frusin

 

expédition, afrique, marazano, frusin, dargaud

L'exploration de l'Afrique est relativement récente. Pourtant le continent a très vite fasciné les conquérants. Mais certaines barrières naturelles ont protégé les peuplades locales. Dans « L'expédition », série écrite par Richard Marazano et dessinée par Marcelo Frusin, ce sont des soldats romains qui tentent d'étendre l'empire en direction du Sud. Ils partent d'Égypte et s'enfoncent dans cette nature hostile peuplée de tribus primitives et d'animaux dangereux. Des mois et des mois de progression lente et difficile pour se trouver aux portes du Niangara, un royaume en pleine guerre civile. Marcus, le commandant, et ses cinq mercenaires vont rapidement être faits prisonniers et transformés en esclave dans des mines. Mais il en faut plus à ces guerriers pour abandonner leur liberté et leur rêves de richesse. Frusin, grand professionnel argentin qui a beaucoup dessiné de comics aux USA, a le trait idéal pour retranscrire la noirceur de cette saga prévue en quatre tomes.

 

« L'expédition » (tome 2), Dargaud, 13,99 €

03/08/2013

BD : Chasseurs de robot

SAM, Shang Xiao, Marazano, dargaud

La mondialisation touche aussi la bande dessinée. Les auteurs chinois vont-ils envahir le marché de la BD franco-belge ? S'ils sont aussi talentueux que Shang Xiao, le dessinateur de la série de science-fiction « S.A.M. » ce serait tout à fait justifié. Il met en scène un futur apocalyptique imaginé par Richard Marazano. La terre n'est plus qu'un champ de ruines. Les robots se sont rebellés. Ils ont systématiquement tué toute forme de vie. Ne reste plus que quelques petites communautés d'enfants, terrés dans les décombres comme les rats qui constituent leur alimentation de base. Pourtant tous les robots ne sont pas hostiles. Pour preuve l'attitude de S.A.M. à l'égard de Yann. Il n'hésite pas à tuer ses congénères d'acier pour défendre le gamin et ses amis. La cohabitation humains machines est-elle possible ? C'est la question en filigrane de cette BD aux illustrations d'une incroyable richesse. Il est vrai que Shang Xiao est un artiste méticuleux qui fignole ses compositions. Bref, l'inverse d'une certaine image du « made in China », preuve que la BD ne fera jamais comme tout le monde...

 

« S.A.M. » (tome 2), Dargaud, 13,99 €


10:44 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sam, shang xiao, marazano, dargaud

22/05/2013

BD : les clandestins n'ont rien à perdre

 

ennio bufi, marazano, clandestino, bamboo, grand angle

Gabriel et Maria n'ont plus rien à perdre. L'adolescent originaire du Vénézuela, avec sa petite sœur, a fait le grand saut. Il a quitté la misère et les bidonvilles pour le rêve américain. Entassés dans un container, ils ne verront pas la statue de la Liberté. Une opération de la police des frontières met fin aux rêves de renouveau. Gabriel est capturé, Maria blessée. Pourtant l'intervention d'un flic ripou va changer la donne. Il a remarqué la détermination de Gabriel. Il lui propose un marché : la sécurité et la nationalité américaine pour la fillette en échange de sa collaboration. Gabriel n'hésite pas une seconde. Maria devient la fille adoptive d'une riche « gringo ». Lui se transforme en garde du corps de ce Ricain magouilleur, bien décidé à s'enrichir en vendant des armes aux cartels sud-américains. Le scénario de Marazano est dur, réel, crédible... Gabriel irradie l'album de sa présence, de son nihilisme. Ennio Bufi, dessinateur italien de Geronimo Stilton, s'aventure avec énormément d'efficacité dans le réalisme.

« Clandestino » (tome 1), Bamboo Grand Angle, 13,90 €



04/05/2012

La folle expérience du Protocole Pélican se poursuit

Protocole pélican, Ponzio, Marazano, Dargaud

Second tome du Protocole Pélican, thriller scientifique écrit par Marazano et dessiné par Ponzio. La douzaine de cobayes humains, enlevés aux quatre coins du monde et conduits sur une plateforme pétrolière ne comprennent toujours pas ce que les gardiens attendent d'eux. Prisonniers, maltraités, chacun réagit différemment. Le responsable du projet semble chercher une personnalité en particulier. Et pour faire accélérer le verdict, les cobayes sont laissés seuls, sans gardiens, sur la plateforme. Là encore, les réactions sont très différentes... Une série angoissante pour montrer toute la folie de certains scientifiques.

« Le protocole pélican » (tome 2), Dargaud, 13,99 €


23/03/2012

Tout l'or de l'Afrique convoité dans "L'expédition" de Marazano et Frusin

 

expédition, Afrique, empire romain, marazano, frusin, dargaud

L'Afrique, avant d'être ce continent affamé et spolié de toute part, a été une terre mystérieuse, théâtre des plus grandes aventures humaines. « L'expédition » écrite par Richard Marazano et dessinée par Marcelo Frusin se déroule en 719. A Thèbes, l'empire romain est malmené de toute part. Il lui faut encore et toujours chercher de nouveaux territoires à conquérir, de nouvelles richesses pour maintenir sa puissance. L'arrivée en barque d'un Nubien, mort, le corps chargé de bijoux en or, donne des idées à Caïus Bracca, un centurion. Il monte une expédition pour aller au delà des sources du Nil, à la recherche de cette civilisation si riche.

C'est Marcus Livius qui prend la tête de la colonne formée d'une dizaine de mercenaires. Ils devront affronter les tempêtes de sable du désert, les longues traversées sous un soleil de plomb, les maladies et les attaques. Finalement ils se retrouvent au cœur d'une forêt vierge et vont enfin approcher du but.

Cette série prévue en quatre tomes est d'une redoutable efficacité. Scénario sans temps mort, entre formation de la troupe, progression difficile et tension entre ses membres. Le dessin de Frusin, académique et détaillé, montre des soldats dans toute leur noirceur d'âme.

 

« L'expédition » (tome 1), Dargaud, 13,95 €

30/10/2011

Cobayes involontaires dans "Le protocole Pélican" de Marazano et Ponzio chez Dargaud

 

Marazano, Ponzio, Protocole Pélican, Dargaud

Marazano, Ponzio, Protocole Pélican, DargaudAux quatre coins du monde, simultanément, douze personnes sont enlevées par de mystérieux hommes en noir. Quelques temps plus tard, elles se retrouvent toutes, prisonnières dans un vaste complexe isolé. Ce ne sont pas exactement des détenus mais des « unités ». De même les gardiens sont les « compagnons » et les scientifiques interrogateurs des « confidents ». De la vieille dame inquiète pour ses chats au jeune révolutionnaire urbain en passant par un fleuriste argentin, ils n'ont rien en commun si ce n'est leur incompréhension de la situation. Que veulent exactement prouver les confidents, les compagnons font-ils aussi partie de l'expérience ? Les questions ne manquent pas en découvrant cet album écrit par Marazano et dessiné par Ponzio. Un duo déjà à l'origine du « Complexe du chimpanzé », toujours chez Dargaud. On retrouve d'ailleurs quelques constances : l'enfermement, la paranoïa et la force de l'individualisme. Si l'histoire est assez angoissante, l'intrigue et l'identification aux personnages rend cette BD passionnante.

 

« Le protocole Pélican » (tome 1), Dargaud, 13,95 €

A voir, la bande annonce des éditions Dargaud



25/07/2007

Manipulation humaine et génétique

medium_Genetiks_1.jpgRichard Marazano, avant de se lancer dans l'aventure de la bande dessinée, a suivi des études scientifiques en physique et astrophysique. Une base qui lui a certainement inspiré en grande partie le scénario de cette série très ambitieuse dessinée par Jean-Michel Ponzio. Thomas Hale est un petit chercheur comme un autre, spécialiste de la mutation des abeilles dans un laboratoire de la multinationale pharmaceutique Genetiks. Solitaire, il se donne bonne conscience en s'occupant parfois de son père, artiste, se déplaçant en chaise roulante depuis un accident. Mais la carrière de Thomas va évoluer différemment quand le grand patron lui annonce que Genetiks est parvenu à décrypter entièrement le génome d'une cellule humaine. Cette cellule souche n'est pas n'importe laquelle. Elle appartient à Thomas. Genetiks considère dès lors que le chercheur est devenu sa propriété. Un changement de statut qui n'est pas sans conséquence pour Thomas Hale. Un futur inquiétant, un futur très plausible. Qui nous dit qu'il n'existe pas déjà un Thomas Hale quelque part sur le globe ? ("Genetiks", Futuropolis, 16,50 €)