04/12/2015

BD : Tout est bon dans le cochon

 
Il faudrait plus exactement dire « Tout est con dans le cochon » pour résumer cette BD de Mo CDM et Pixel Vengeur. Parce qu'ils sont particulièrement ignares les trois héros de ces histoires courtes écrites par l'esprit dérangé de Mo CDM et dessinée par un Pixel Vengeur toujours aussi à l'aise dans le mélange des genres. Chaque récit débute de la même façon : les trois petits cochons dansent la farandole devant la maison de leur mère. Mais cette dernière en a marre et les chasse pour qu'ils fassent leur vie (et au passage qu'elle puisse se consacrer à sa seconde passion après le repassage : la drogue). Alors les trois frères vont, au gré des scénarios, au bordel, à Mururoa, en prison, à Pôle emploi, chez le Père Noël ou dans l'espace. Sans aucune limite dans l'absurde, ces contes revisités vous réconcilieront avec l'humour et le cochon. Car effectivement, on constate avec joie que plus plus c'est con, plus c'est bon...

 

« Les trois petits cochons reloaded », Fluide Glacial, 12 €
 

15/08/2013

BD : Cosmik Roger, seul dans l'espace

cosmik roger, julien cdm, mo cdm, fluide glacial

L'astronaute le plus con de la galaxie tire sa révérence. Dans le 7e et dernier recueil de ses histoires courtes prépubliées dans Fluide Glacial depuis une bonne décennie, il cherche une femme pour distraire ses longues traversées solitaires. Roger, toujours en pleine quête d'une planète habitable, va de déception en déception. Trop grosse, trop alien, trop tentaculaire, trop grande... Mo (scénario) et Julien CDM (dessin) multiplient les rencontres, toutes plus improbables les unes que les autres. Des onze histoires on peut avoir le coup de cœur pour celle intitulée « Lendemain de cuite ». Réveil douloureux pour notre héros. Gros mal de crâne après une soirée très arrosée dans son bar préféré, « Au rendez-vous des anneaux ». Il découvre dans le lit une créature oblongue dotée de bonne dizaine de tentacules et autant d'yeux. Il a trop bu, il ne se souvient de rien. Mais par sympathie accepte de remettre le couvert au petit matin. Et c'est le drame ! La vraie conquête de la veille, canon et normale, était partie acheter des croissants, laissant Roger seul avec son... animal de compagnie. La dernière histoire raconte la mort de Roger. Bien pourrie, comme sa vie. Mais la BD, elle, est bidonnante. On le regrettera.

 

« Cosmik Roger » (tome 7), Fluide Glacial, 10,80 €


17/07/2009

Beaucoup de CDM, un peu de Janssens

 

Planet ranger 1.jpgDans la famille CDM, Julien et Mo signent le sixième tome des aventures intersidérales de Cosmik Roger. Julien qui fait une infidélité à son collègue pour s'acoquiner avec Janssens, le scénariste des aventures de Planet Ranger, « l'écolo le plus con de la planète ». Ces deux albums ont pour point commun de proposer un humour efficace et sans barrières.

Planet Ranger est un nouveau venu. Il est chargé de démasquer les pollueurs et autres massacreurs de la planète. Pour lui, trier ses poubelles est essentiel. De même, il ne faut plus utiliser d'énergie fossile. Personnellement, il fait fonctionner le moteur de sa fusée portable à la vieille huile de friture. Efficace pour celui qui a le nez bouché... Les auteurs se moquent ouvertement de cette pensée verte dominante, parfois totalitaire, souvent provoquant plus de dégâts que les solutions existantes. De l'humour caustique qui devrait faire grincer les dents de bien de bobos se prenant un peu trop au sérieux...

Cosmik Roger 6.jpgPlus délirantes encore les aventures de Cosmik Roger. Ce héros commence à être bien connu des lecteurs de Fluide Glacial. Ce « Tragical Cosmik Tour » est le 6e recueil de ses histoires courtes. Dans la première, Notre héros (explorateur sidéral poissard à la recherche d'une planète habitable par l'homme), découvre qu'il est le dernier descendant d'Elvis Presley. Flanqué d'un manager peu scrupuleux, il va décider de monter sur scène interpréter les standards de son ancêtre. Cosmik Roger y croit dur comme fer, rêvant déjà aux groupies qu'il pourra entraîner dans son lit après les concerts. Le problème, c'est qu'en étant totalement dénué de talent, il n'est pas évident de percer dans le créneau assez encombre de rock star. Le personnage principal, looser libidineux imbu de sa personne, fait déjà partie du Panthéon des héros idiots mais désopilants.

« Planet Ranger » (tome 1), Le Lombard, 10,40 €

« Cosmik Roger » (tome 6), Fluide Glacial, 9,95 €

21/12/2007

Cosmik Roger, Jedi de l'absurde

ee1774a2a03365df88d61dfb68db4b33.jpgDans l'espace infini, il y a les héros de légende comme Luke Skywalker ou le capitaine Kirk et les ratés, désespérants de nullité, explorateurs de mondes invivables, dont la tête de file est incontestablement Cosmik Roger. L'astronaute, légèrement porté sur la boisson (ou les champignons hallucinogènes...) cherche désespérément une planète qui pourrait accueillir l'Humanité, sérieusement menacée par une pollution galopante. Notre ami Cosmik Roger affronte dans ce 5e titre ses « 12 travaux ». Première astuce de Julien CDM et Mo CDM, il n'y en en fait que 9 dans ces 48 pages hilarantes. 9 histoires complètes bourrées d'extraterrestres gluants, de monstres aux tentacules baladeuses et de mondes improbables. Sans oublier quelques pigeons, sorte de fixation des auteurs qui semblent parfois trouver leur inspiration sur le rebord de leur fenêtre. L'avantage avec Mo CDM, le scénariste, c'est que la simple vue d'un pigeon débouche sur une histoire totalement absurde, inclassable et aux effets comiques redoutables. Une série phare de la nouvelle génération de Fluide, plus moderne, sans limite, superbe graphiquement (Julien CDM est le fils d'un certain Jean Solé...) et aux développement infinis.

"Les 12 travaux de Cosmik Roger", Fluide Glacial, 9,95 €


06:57 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fluide glacial, mo cdm, julien

23/10/2007

Les loosers du rock

medium_Blattes_2.jpgIls ont un peu la rock'n'roll attitude. Mais la loose prend souvent le pas sur leur enthousiasme. Les Blattes, trio composé d'un guitariste, d'un bassiste et d'un batteur, sont persuadés qu'un jour leur heure de gloire viendra. Qu'un jour ils seront riches et célèbres, adulés par des milliers de fans en délire. Un jour... En attendant ils tentent de survivre et, pourquoi pas, de faire un concert. Ils ont enfin une petite opportunité en croisant par hasard un de leur fan (le seul à priori...) qui leur propose de venir jouer au Zénith, comme ça, au débotté. Le Zénith se révélant être un bar PMU crasseux dans une banlieue sinistre, et que ce soir-là, le PSG joue et passe à la télé, le concert est très rapidement compromis. Seconde tentative avec la participation à un tremplin rock organisé dans une salle des fêtes. L'inscription de 30 euros dissuade notre groupe de fauchés radins, mais une âme charitable accepte de leur avancer la somme. Le résultat est catastrophique. Les Blattes n'ont décidément pas de chance et quand ils rencontrent un riche producteur prêt à investir sur leur talent, ils trouvent le moyen de contrarier sa famille. Un album désopilant, scénarisé par Mo CDM et dessiné par Gaël, jeune auteur originaire de Montpellier qui a visiblement été influencé par les premiers Lucien de Margerin.
("Les Blattes", Le Lombard, 9,80 €)

06:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Lombard, Mo CDM, Gaël