28/12/2017

Livres de poche : mots voraces

Bernard Pivot raconte l’histoire d’un homme qui, malgré ses succès de romancier – invitation à Apostrophes, consécration au Goncourt –, a toujours eu l’impression d’être mangé par les mots. D’être leur jouet plutôt que leur maître. Un hommage malicieux, inventif et drôle aux hôtes du dictionnaire, une déclaration d’amour fou à notre langue !
➤ « Au secours ! Les mots m’ont mangé », Points, 5,60 €
 
Trois correcteurs (dont une correctrice) décortiquent plaisamment règles casse-tête et étrangetés de notre langue, puisant leurs exemples en grande partie dans la presse. L’orthographe et ses peaux de banane, le mystère des termes grammaticaux, la langue de bois des médias, des questions de lecteurs, l’évolution du français, la typographie, voilà quelques-uns des chemins sur lesquels ils vous invitent à les suivre.
➤ « Retour sur l’accord du participe passé », Points, 7,40 €

20/12/2016

Dessin d'humour : le regard de Plantu sur 2016

plantu,dessin,humour,monde,grasset

Que restera-t-il de 2016 ? Un 14 juillet sanglant ? La mort de quelques figures importantes du siècle dernier (Elie Wiesel, Rocard, Castro) ?

Plantu, en dessinant tous les jours un dessin en première page du Monde donne sa vision de ce monde en plein bouleversement. Alors mieux qu’une rétrospective exhaustive, le traditionnel recueil de ses traits d’humour et d’humeur permet de revivre cette année 2016. Et aussi d’y réfléchir. Car Plantu ne se contente pas de nous faire sourire avec ses Marianne, souris et autres papillons tricolores. Il tente aussi de mettre en perspective décisions politiques, retour et renoncement.

Découpées en chapitres thématiques (Europe, international, présidentielle), les 200 pages débutent par une longue préface dans laquelle l’auteur précise son combat pour la liberté de la presse. La liberté tout court. 

➤ « Debout ! », Plantu, Seuil, 18 €

 

08:12 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : plantu, dessin, humour, monde, grasset

16/08/2016

DE CHOSES ET D'AUTRES : Tintin, héros éternel (2/3)

Tintin, expo, journal, monde

Tout le monde a déjà lu une fois dans sa vie un album des aventures de Tintin et Milou. Privilège des héros universels, le jeune reporter à la houppette, imaginé par Hergé, est entré dans tous les foyers français. Pourtant il n'a pas vécu tant d'aventures, comparé à d'autres personnages, mais chaque album, en développant des univers spécifiques, est entré dans la légende comme une représentation définitive et parfaite du milieu décrits. J'avoue que personnellement, pendant longtemps, le monde extérieur n'existait que grâce aux dessins d'Hergé. La Chine ? Je ne connaissais rien de Mao ni de la révolution culturelle mais j'étais incollable sur la guerre avec le Japon et le massacre des civils chinois. L'Amazonie ? Raoni n'était pas sorti de sa forêt que j'en connaissais le moindre recoin en m'y baladant avec Tintin dans « L'Oreille cassée », « Le temple du Soleil » ou « Les Picaros ». Et si on me demandait de citer un dictateur sud-américain, le général Alcazar a longtemps été ma seule réponse. Jamais mis les pieds dans une casbah ou un désert au Maghreb, mais je sais exactement à quoi ils ressemblent grâce aux grandes cases du « Crabe aux pinces d'or ». On peut continuer ainsi presque à l'infini, de la Lune aux montagnes de l'Himalaya en passant par les pirates de la Mer Rouge, tant l'univers de Tintin est riche et diversifié.

Un monde, notre monde, imaginaire mais bien réel, présenté avec des pièces exceptionnelles à l'espace Henry-de-Monfreid de Port-Leucate jusqu'au 10 septembre.

 

10:53 Publié dans Chronique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tintin, expo, journal, monde

21/08/2012

Les cartes nous montrent différents mondes

 

 

 

 

Vous n'êtes pas satisfait de vos vacances ? La destination touristique choisie n'a pas tenu ses promesses ? Vous auriez peut-être dû jeter un oeil sur worldmapper.org avant de prendre vos billets. Réalisé par des universités américaines, ce site propose 400 cartes pour mieux prendre conscience de l'importance de chaque pays en fonction de données statistiques vérifiées. En faisant une relation entre population et données chiffrées, certains pays grossissent, d'autres s'amincissent. Au niveau du tourisme par exemple, on trouve en tête de classement Andorre et Monaco. Si l'esprit d'aventure vous incite à découvrir des régions peu fréquentées, foncez au Tadjikistan ou au Congo.

 

 

tremblement.jpg

Vous avez la phobie des tremblements de terre (carte ci-dessus) ? Évitez l'Arménie et le Guatemala.

Incapable de vous passer d'un hamburger frites : les USA sont faits pour vous. Contrairement à Cuba où la statue de Ronald McDonalds ne fait pas partie du paysage.

 

Parlons prix à présent. En fait de loyers peu élevés, le pays le plus avantageux est la... Libye. L'addition sera beaucoup plus salée au Luxembourg et au Japon.

 

 

pnb.jpg

Plus sérieusement, ces cartes montrent l'incroyable écart entre le Nord et le Sud. La carte du PIB (ci-dessus) est constituée de trois zones obèses : les USA, le Japon et l'Europe de l'Ouest, l'Afrique est réduite à une simple ligne droite...

 

sida.jpg

A l'opposé, une carte recense les porteurs du Sida et montre un continent noir boursoufflé, prenant quasiment toute la place sur cette planisphère morbide.

Chronique "ÇA BRUISSE SUR LE NET (MÊME L'ÉTÉ)" parue ce mardi en dernière page de l'Indépendant.

 

 

 

15:41 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cartes, monde, pays, sida, pib, nord sud