24/03/2017

De choses et d'autres : collectionnite


La publication du patrimoine des candidats à l’élection présidentielle permet, en plus d’évaluer leur richesse, d’en savoir un peu plus sur leur personnalité. Prenez François Fillon, présenté comme un fou de bolides. Le choix de ses voitures personnelles n’en donne pas l’impression. Il en possède deux seulement, un Toyota Land Cruiser pas spécialement réputé pour ses vitesses de pointe, vieux de 15 ans (estimé à 5 000 €) et une Peugeot 306, encore plus vétuste. Pour remporter les 24 h du Mans, il peut aller se rhabiller. Justement, rien sur les costumes à 7 000 €. Normal, ne doivent être déclarés que les objets de plus de 10 000. Par contre, comme Julien Dray ou Nicolas Sarkozy, il raffole des montres. Il en a également deux. Mais à plus de 13 000 € pièce, on ne peut parler de simples breloques.
Nicolas Dupont-Aignan a craqué pour une sculpture à 25 000 €. Une œuvre de Denis Monfleur, élève du Catalan José Subira-Puig. Autre amateur d’art, Jacques Cheminade aime les objets préhistoriques et précolombiens à hauteur de 18 000 €. On a enfin retrouvé le propriétaire du couteau de Rahan.
Je regrette que Laurent Wauquiez ne soit pas candidat. Passionné de bande dessinée, il détient une collection gigantesque. Et que des originaux. Avec quelques dédicaces dans le lot, la somme peut devenir astronomique. S’il cherche un expert pour l’estimer, je me porte volontaire. Toujours mieux en tout cas que Nicolas Sarkozy qui en 2012 a déclaré des collections d’autographes et de montres d’une valeur de 100 000 euros. Sans compter ses timbres. Mais ça, je les lui laisse.