11/12/2016

BD : L’Europe face aux Martiens

 

martiens,guerre des mondes,tranchées,nolane,soleil

Nouvelle série pour Richard D. Nolane, le scénariste qui monte. Comme souvent, il mélange science-fiction et histoire, le tout sur fond guerre et d’action militaire. Quelques années avant le début de la première guerre mondiale, un astéroïde s’écrase en Sibérie. En réalité ce serait un vaisseau spatial venu de Mars selon le Professeur Challenger, le personnage principal du Monde perdu de H. G. Wells. Scepticisme des savants. En 1916, alors que le conflit s’enlise dans les tranchées de Verdun, une énorme déflagration anéantit le fort de Danrit. Une coup des Allemands ? Non, l’émergence d’un engin d’acier enfoui au plus profond de la terre. Il se positionne dans le no man’s land et reste intact malgré le pilonnage de l’artillerie des deux camps. Sur des dessins de Vladetic, Nolane vient d’imaginer l’entrée d’un troisième belligérant : les Martiens. Français et Allemands vont devoir s’allier pour tenter de survivre. Original et spectaculaire.

➤ « La grande guerre des mondes » (tome 1), Soleil, 14,50 €

 

 

30/06/2015

BD : L'autre grande guerre

usa uber alles, nolane, pécau, maza, delcourt

Quasiment inexistante il y a cinq ans, la catégorie « science-fiction uchronique militaire » est en train d'envahir les rayons de BD. La faute à Richard Nolane qui, le premier, a imaginé une fin différente à la seconde guerre mondiale. Cette fois c'est Pécau qui écrit un récit se déroulant dans les années 50, au lendemain d'une guerre presque finie. Presque car si les alliés occidentaux ont pris le dessus sur les nazis, il n'en est pas de même sur le front de l'Est. Mieux, Hitler a été renversé et la nouvelle Allemagne s'est alliée avec les Anglais, Américains et Français pour combattre le nouvel ennemi : le communisme. Pourtant, au début de la guerre, les aviateurs français ont prêté main forte aux escadrilles de l'armée rouge en URSS. C'est le cas de Georges Charlier, pilote d'essai basé près de Koursk. Mais au lieu de revenir au pays, il est interné dans un camp de prisonniers en Sibérie. Quand, en 1951, il réapparait à la frontière finlandaise, les services secrets hésitent entre lui demander de tester les nouveaux avions d'un certain Marcel Bloch et l'emprisonner pour espionnage. Une série maligne, dessinée par Maza, déjà remarqué dans Wunderwaffen.

 

« USA Uber Alles » (tome1), Delcourt, 14,95 €

 

04/05/2015

BD : Vidocq, policier de choc et de légende

 

Nolane, banovic, soleil

Héros de romans, de série de télévision et même de films, Vidocq est de nouveau sollicité pour une adaptation en bande dessinée de ses aventures. Richard D. Nolane, le scénariste qui monte chez Soleil, s'intéresse à ce personnage complexe et rempli de contradictions. Il confie le dessin à Banovic, illustrateur Serbe au trait parfois chargé mais qui parvient à rendre l'ambiance de ce Paris du second Empire, écartelé entre richesse des parvenus et misère des laissés pour compte. Vidocq, ancien bagnard, vient d'être embauché pour faire diminuer la délinquance dans Paris. Il a des méthodes peu orthodoxes mais efficaces. Il a recruté d'anciens délinquants, experts en camouflage, filature et infiltration du milieu. La première enquête, « Le suicidé de Notre-Dame », le met en présence d'anciens soldats durement éprouvés par la campagne de Russie. Mais ce que l'on apprécie surtout c'est la mise en place de son équipe et notamment le recrutement de Pauline, une jolie prostituée prête à faire le grand saut : se mettre au service de la justice. Un premier tome prometteur tant l'ensemble des personnages a de la ressource.

 

« Vidocq » (tome 1), Soleil, 13,95 €

 

18:00 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nolane, banovic, soleil

08/03/2015

BD : Nazis spatiaux

nolane, espace, V2, nikolic, soleil

Richard D. Nolane s'est spécialisé dans la BD historique uchronique. Sa période de prédilection : la seconde guerre mondiale. Dans ses différentes séries (Wunderwaffen, notamment), l'Allemagne l'emporte. La France devient une alliée de Hitler, l'Angleterre et la Russie tombent aussi dans le nazisme. Les SS règnent de l'Irlande à Vladivostok. Seule l'Amérique, tout en restant neutre, tente de s'opposer à première puissance mondiale. Hitler a la technologie avec lui. Un certain von Braun a mis au point des fusées capables de traverser l'Atlantique et de semer la mort sur la cote Est des USA. Ce n'est qu'une menace, mais elle est prise au sérieux par Lindberg, le nouveau président US. Il faut répliquer et pour cela construire des fusées aussi efficaces. Cette guerre de l'espace inédite est donc au centre de la nouvelle série dessinée par Nikolic. On y retrouve De Gaulle, réfugié en Martinique, très affaibli mais soutenu par les Américains. Le savant Verdier va être « prêté » aux Américains pour progresser dans la conception de fusées. Toujours aussi étonnants, ces récits décalés séduisent par leur inventivité et cette façon inégalable de réécrire l'Histoire de l'Europe.

 

« Space Reich » (tome 1), Soleil, 14,50 €

 

06:50 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nolane, espace, v2, nikolic, soleil

05/08/2014

BD : La guerre imaginaire dans « Zeppelin's war »

Zeppelin's war, guynemer, hitler, nolane, villagrasa, soleil

Avec des si, on peut refaire l'histoire. Richard D. Nolane s'est fait une spécialité de ces uchronies dont le public est de plus en plus friand. Après avoir imaginé une autre fin à la seconde guerre mondiale dans « Wunderwaffen » (cinq tomes parus), il s'attaque au premier conflit mondial. En 1916, la guerre se déroule essentiellement dans les airs. Les Allemands ont une armada de zeppelins pour bombarder Paris. La différence réside dans la nature du gaz. L'hélium, trop inflammable, a été remplacé par un composé inerte permettant de multiplier par trois le poids de la charge transportée. Illustré par Villagrasa, le récit est truffé de personnages très connus. Dans les airs, un certain Hitler commande un zeppelin alors que Goering est aux commandes d'un avion de chasse. Il croise le fer avec l'as français Guynemer. Et en parallèle aux combats, on découvre les manigances de Raspoutine, espion à la solde de Berlin ayant pour mission de déstabiliser le Tsar. Une sacrée revue d'affectifs de salauds en devenir...

 

« Zeppelin's war » (tome 1), Soleil, 14,50 €

 

16/08/2013

BD : "Wunderwaffen" ou les nazis triompahants

wunderwaffen, nolane, maza, allemagne, uchronie, soleil

Troisième volet de « Wunderwaffen », série de guerre d'uchronie écrite par Richard D. Nolane et dessinée par Maza. Nous sommes en 1946. Le débarquement allié a échoué, les nazis ont eu le temps de mettre au point le moteur à réaction et de se doter d'une flotte aérienne dominatrice. Toute l'originalité de cette série tient au fait que les avions en action ont réellement existé. Sous forme de prototypes ou de simples plans. Le souci ensuite, c'est que les héros sont des pilotes allemands. Ils n'approuvent pas les idées de Hitler mais sont quand même loyaux. Résultat ils descendent quantité d'avions anglais ou français dans des combats où toute la technologie nazie est glorifiée. On peut craindre que certains nostalgiques du bruit des bottes ne voient que ce côté de la BD. Pourtant dans ce futur imaginaire, la solution finale existe toujours, et les SS ont même trouvé une autre utilisation pour les millions de déportés juifs. En conclusion, vivement que les Alliés remettent l'Histoire en bon ordre et donnent une bonne pâtée à ces tortionnaires sadiques.

 

« Wunderwaffen » (tome 3), Soleil, 14,50 €


04/03/2013

BD : Pilotes d'avenir dans "Wunderwaffen" de Nolane et Maza chez Soleil

wunderwaffen, nolane, maza, soleil

Certains historiens ne peuvent se contenter de la réalité. Il savent que le cours des événements est souvent tributaire de petits faits. Nolane, le scénariste de Wunderwaffen, a imaginé une autre issue au débarquement allié en 44. Les Allemands ont repoussé l'offensive et les savants nazis ont eu le temps de mettre au point de nouvelles armes. Notamment des avions à réaction rendant à l'armée de l'air allemande la suprématie des airs. C'est le destin rêvé de ces Wunderwaffen qui est en filigrane de la série dessinée par Maza. Hitler, de plus en plus fou et paranoïaque après avoir perdu un bras dans un attentat, poursuit son œuvre de destruction en créant un second camp d'Auschwitz. Le major Walter Murnau, en désaccord avec l'idéologie fasciste, continue cependant à tester les prototypes. C'est le meilleur pilote de la Luftwaffe. Tout l'intérêt de cette BD typique du genre de l'uchronie, est dans les avions. Nolane n'a quasiment rien inventé. Il a fait voler (virtuellement) des machines existantes sur le papier. Des plans que l'on retrouve en fin de volume dans un cahier technique passionnant.

« Wunderwaffen » (tome 2), Soleil, 14,30 €


08:25 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wunderwaffen, nolane, maza, soleil

14/04/2012

Armes secrètes et uchronies : Wunderwaffen chez Soleil

Wunderwaffen, Nolane, Maza, Soleil, Hitler, armes secrètes, V2

Et si le débarquement en Normandie n'avait pas été un succès en 1944 ? C'est en réécrivant cette ligne de l'Histoire que Richard D. Nolane a imaginé une série militaire et guerrière hors du commun dessinée par Maza. Donc la guerre est plus longue que prévue. Les Nazis ont eu le temps de développer des armes secrètes pour contrer les bombardements alliés. Les avions à réaction sont au point et leur donnent une suprématie des airs. Aux commandes d'un Lippish P13, premier chasseur en forme d'aile delta, le major Munau accumule les victoires. Surnommé le Pilote du diable, il n'est pourtant pas en odeur de sainteté parmi les dirigeants allemands. Hitler en personne le déteste, le suspectant d'être juif.

A Londres, le général de Gaulle est toujours en exil et a un atout dans sa manche, un prisonnier français ayant travaillé sur les prototypes allemands avant de parvenir à s'évader. Le premier tome plante le décor et les personnages. Parfois avec un peu trop d'admiration pour la technologie nazie. Mais on devine en filigrane que le pire se passe à Auschwitz, dans ce camp qui ne fume plus mais qui fait toujours aussi peur.

« Wunderwaffen » (tome 1), Soleil, 14,30 €


10/10/2009

Les vents de Gath

Aventurier des étoiles 1.jpgLa collection « Soleil cherche futurs » a pris le parti de remettre en lumière des sagas de science-fiction ayant enchanté des générations de lecteurs avides de voyages stellaires et de découvertes de civilisations aliens. Cette nouvelle adaptation, signée Nolane et dessinée par Chris Millien, permet au lecteur des années 2000 de faire connaissance avec Dumarest, l'aventurier des étoiles ayant débuté son périple intergalactique à la fin des années 60 sous la plume de l'auteur anglais E. C. Tubb. Dans un space opéra classique, Dumarest, à la gueule très inspirée par Clint Eastwood, va de planète en planète gagnant le prix de ses billets dans des combats à mort. Il est engagé comme garde du corps d'une dignitaire religieuse désirant se rendre sur la planète de Gath. Un monde hostile mais qui a la particularité de permettre aux vivants de converser avec les morts... Très plaisante et pleine de rebondissements, cette série n'a d'autre but que de nous divertir et rêver, le temps de la lecture de ces 48 pages.

« Dumarest, l'aventurier des étoiles » (tome 1), Soleil, 12,90 €

 

06:01 Publié dans BD | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nolane, millien, tubb, dumarest, soleil

11/09/2007

Monstres marins

medium_Russell_Chase_3.jpgChasseur de trésor dans la mer des Caraïbes, il y a pire comme métier. Pourtant ce n'est pas parce qu'on est presque perpétuellement dans l'eau à 28° que la vie est belle. La belle Erin Kelley le sait. Elle est au bord de la faillite. Il lui faut rapidement des résultats. Chance, elle met la main sur un galion aux cales remplies de lingots d'or. Malchance, l'épave est squattée par un poulpe gigantesque de plus de 20 mètres. Comment neutraliser l'animal pour récupérer le trésor ? Elle a la bonne idée de faire appel, à son ex petit ami, Russell Chase, universitaire expert en cryptozoologie. Après le Loup de Tasmanie et le yéti, cette troisième aventure du héros imaginé par Richard D. Nolane et dessiné par Pasquale Del Vecchio, s'attaque aux monstres des profondeurs. Il devra déployer un luxe d'ingéniosité pour neutraliser la bête sans la tuer. Et suffisamment de temps pour que l'équipe d'Erin puisse plonger dans les entrailles du galion. L'intrigue pourrait être basique si le scénariste n'ajoutait dans les parages l'épave d'un petit avion contenant une mystérieuse mallette activement recherchée par des Américains, puissants et secrets. ("Russell Chase", tome 3, Les Humanoïdes Associés, 10,40 €)