04/12/2015

BD : Tout est bon dans le cochon

 
Il faudrait plus exactement dire « Tout est con dans le cochon » pour résumer cette BD de Mo CDM et Pixel Vengeur. Parce qu'ils sont particulièrement ignares les trois héros de ces histoires courtes écrites par l'esprit dérangé de Mo CDM et dessinée par un Pixel Vengeur toujours aussi à l'aise dans le mélange des genres. Chaque récit débute de la même façon : les trois petits cochons dansent la farandole devant la maison de leur mère. Mais cette dernière en a marre et les chasse pour qu'ils fassent leur vie (et au passage qu'elle puisse se consacrer à sa seconde passion après le repassage : la drogue). Alors les trois frères vont, au gré des scénarios, au bordel, à Mururoa, en prison, à Pôle emploi, chez le Père Noël ou dans l'espace. Sans aucune limite dans l'absurde, ces contes revisités vous réconcilieront avec l'humour et le cochon. Car effectivement, on constate avec joie que plus plus c'est con, plus c'est bon...

 

« Les trois petits cochons reloaded », Fluide Glacial, 12 €
 

13/10/2014

« Trafik » de BD chez Fluide Glacial

frafik, fluide glacial, pixel vengeur, terreur graphique, monsieur le chien, Bernstein, vaudevilles

Fluide Glacial, après avoir tenté de s'imposer sur le marche de la BD glamour pour fille délurée (le défunt label Fluide G), change radicalement de cible et tente une percée sur le segment de « la brute épaisse qui rêve de poser avec une kalach en fronçant les sourcils ». La collection Trafik est lancée avec trois albums où toutes les limites sont explosées par des auteurs qui n'ont peur de rien. Même pas de poser en fronçant les sourcils pour faire la promotion des albums... Trois titres assez inégaux. « Les caniveaux de la gloire » de Pixel Vengeur et Monsieur le Chien est de loin le plus original. Les histoires courtes abordent quantité de sujets (de l'invasion extraterrestre aux pratiques SM en passant par les difficultés sociales des artistes de cirque sur le retour) avec une constante : l'exagération. Le « FIST » (Fonds interministériel pour la sauvegarde des traditions) ne fait pas dans la dentelle. Ce service, issu de la IVe République, brocarde toute la ringardise de l'administration française toujours en fonction au XXIe siècle. Bernstein (scénario) et Terreur Graphique (dessin) ont trouvé le ton juste entre ironie et désespérance.

 

« Les caniveaux de la gloire », « Le FIST » et « Vaudevilles », Fluide Glacial, 8 €