25/03/2017

BD : La vie avant les voyelles



Le titre de la série interpelle. Au début tout le monde lit Franck. Mais en y regardant de plus près, on s’aperçoit qu’il n’y a pas de « a ». Frnck : quel drôle de nom pour un héros. Au début de l’histoire, ce gamin d’une dizaine d’années, orphelin, a bien la voyelle dans son nom. Sur le point d’être adopté, il préfère s’enfuir et en pleine forêt, tombe dans un trou d’eau. Quand il émerge, il a changé d’époque. Il est à la préhistoire. Pour preuve il se retrouve nez à nez avec un tigre aux dents de sabre. Des sauvages le sauvent. Et c’est là qu’il constate qu’ils parlent sans la moindre voyelle. Entre fantastique et humour, cette série écrite par Olivier Bocquet et dessinée par Brice Cossu est particulièrement entraînante. Les tribulations de Frnck chez Cro Magnon font rire, même si on devine, en arrière-plan, une intrigue familiale plus complexe.
➤ « Frnck » (tome 1), Dupuis, 9,90 €

11/03/2017

De choses et d'autres : Aspirine préhistorique

Arrêtez de vous moquer des médecines douces ou traditionnelles. Une récente dé- couverte de chercheurs spécialisés dans la préhistoire vient de faire voler en éclat nombre de préjugés. Ils ont démontré que les hommes de Néandertal soulageaient leurs douleurs avec... de l’aspirine. Le médicament mis au point par un Allemand pour la société Bayer n’est que la synthèse d’un acide contenu dans certaines plantes comme l’écorce de saule ou le peuplier. En analysant le tartre entre les dents de squelettes datant de Néandertal, les scientifiques ont déterminé avec précision leur alimentation. Un peu comme une énigme policière, les chercheurs sont arrivés à cette étonnante conclusion après étude de l’ADN du tartre dentaire d’un jeune adulte retrouvé en Espagne. Il souffrait d’un abcès dentaire encore visible sur la mâchoire. Et entre les molaires, des morceaux de bourgeons de peupliers ont été retrouvés. Pour combattre la douleur, l’homme de Néandertal a donc, bien avant Bayer, découvert les vertus de l’aspirine connue aussi sous son appellation générique d’acide salicylique. Il consommait également de la camomille, autre plante médicinale toujours en vogue de nos jours. 
 Dernier enseignement du tartre d’antan, côté viande les hommes de Néandertal étaient friands de rhinocéros laineux, gros herbivore qui pullulait à l’époque. Mais on ne sait pas ce qu’ils faisaient des cornes.

14/05/2012

Petit et Cro-Mignon le Larh-Don de Dav, Vatine et Cassegrain

Larh-Don, Dav, Vatine, Cassegrain, Cro-Magnon, Préhistoire, Soleil

Comment vivaient les enfants au temps des cavernes ? On sait tout de la bravoure et de l'intelligence de Rahan et Tounga, mais que faisaient-ils quand il étaient petits ? La réponse se trouve dans ce premier recueil de gags de Larh-Don, Fils de l'âge bête. Un parti-pris comique très réjouissant. Dav et Olivier Vatine ont écrit les scénarios mis en images par Didier Cassegrain. Bref du très beau monde pour une série humoristique rapidement devenue une des vedette de la revue Lanfeust Mag. Larh-Don, blondinet gaffeur, est très peureux. La moindre petite bête le fait fuir. Aussi quand il doit partir à la chasse au T-Rex, il n'est pas rassuré. Larh-Don n'est pas seul à faire rire le public : son père, grosse brute très limitée est une ressource inépuisable de gags. Les copains de Larh-Don aussi sont des pros de la bêtise. Notamment les jumeaux Bouzhofion et Krothofess principaux générateurs d'humour caca boudin.

Mais la meilleure série de gags reste celle mettant en avant les efforts de mimétisme avec les animaux. Cela commence toujours bien mais finit en catastrophe...

« Larh-Don » (tome 1), Soleil, 10,50 €