28/03/2016

DVD : Sherlock Holmes, l'intégrale vintage

holmes

Si la télévision française a adapté les enquêtes de Maigret, les Anglais ont donné la priorité à celles de Sherlock Holmes. Durant les années 50, Ronald Howard a interprété le détective imaginé par Sir Conan Doyle dans 39 épisodes tournés... en France. L'occasion de découvrir en guest stars quelques vedettes locales débutantes comme Delphine Seyrig, Jacques Dacqmine ou Jacques François. Une redécouverte que l'on doit aux éditions Artus Films, infatigables promoteurs des trésors de l'âge d'or du cinéma et de la télévision.

Sherlock Holmes, l'intégrale, Artus films, 39,90 euros.

 

09:49 Publié dans Série télé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sherlock, artus

01/12/2015

BD : La jeunesse d'Holmes

 
L'œuvre de Conan Doyle passionne des génération d'auteurs. Sherlock Holmes, archétype du détective privé champion de la déduction, est en réalité un personnage beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît. A côté des dizaines de nouvelles et romans, nombreux sont ceux qui ont tenté d'imaginer les pans secrets de la vie du célèbre locataire de Baker Street. La série Holmes de Brunschwig (scénario) et Cecil (dessin) est une des plus fidèle au personnage. Après que Sherlock meure en compagnie de son ennemi Moriarty dans les Chutes de Reichenbach en Suisse, le docteur Watson s'interroge. Le frère d'Holmes prétend que c'est un suicide, Holmes ne supportant plus son addiction à la drogue. Watson va tenter de découvrir la vérité en retraçant la vie de son ami. Ce quatrième volume met en lumière la mère du détective. Dès que Sherlock vient au monde, elle quitte le foyer pour aller aider le personnel de santé de l'armée anglaise en pleine guerre de Crimée. Ce récit vient de la nourrisse du bébé et de la supérieure de Violet Holmes. Quand elle revient en Angleterre, elle a changé de personnalité. Plus qu'une enquête, c'est une plongée savante dans l'histoire britannique du 19e siècle qui est proposée dans cette série passionnante.

 

« Holmes » (tome 4), Futuropolis, 13,50 €
 

25/05/2015

BD : Les francs-tireurs de Sherlock Holmes

baker street, quatre, sherlock, holmes, djian, legrand, etien, vents d'Ouest

On ne dira jamais assez comme il est important de laisser le temps à une série pour s'installer. « Les quatre de Baker Street », scénarisée par Djian et Legrand et dessinée par Etien aurait pu disparaître au terme des deux albums classiques de ce genre de production. Par chance, les aventures de ces trois gamins des rues (et leur chat) dans le Londres de Sherlock Holmes a séduit suffisamment de lecteurs pour qu'elle se prolonge au-delà. Non seulement les histoires en ont gagné en qualité, mais le dessin d'Etien s'est affirmé pour atteindre une qualité irréprochable. Dans ce tome 6, les trois amis se cachent toujours dans le grenier de Sherlock, lui-même devenu invisible car se faisant passer pour mort. Le détective se dissimule pour terminer de démanteler le réseau de Moriarty. Il a dans son viseur l'homme du Yard, le superintendant Blackstone. Mais ce dernier est lui aussi à la manœuvre et comprend que la meilleure façon de faire sortir Holmes de sa cachette est de débusquer Billy, Charlie et Tom. L'histoire se déroule en grande partie dans le quartier irlandais de Londres, dans ce ghetto où la police n'est pas la bienvenue. Les Anglais non plus...

 

« Les quatre de Baker Street » (tome 6), Vents d'Ouest, 14,50 €