25/01/2015

BD : La politique en folie

aurel, dély, hollande, valls, léonarda, montebourg, taubira, glénat

Mieux qu'une rétro politique, cette BD écrite par Renaud Dély et dessinée par Aurel, vous permet de revivre de l'intérieur les récents soubresauts du pouvoir socialiste. Il voulait une « République exemplaire », il s'est rapidement retrouvé avec une « république des couacs ». Pauvre François Hollande, souvent dépassé par des ministres à l'égo sur-dimensionné. Après les calamiteuses affaires Léonarda et Florange, l'exécutif pense avoir atteint des sommets de cafouillage. Pourtant, en 2014, le gouvernement fera mieux. L'affrontement entre Christiane Taubira et Manuel Valls est l'exemple de cette schizophrénie du pouvoir. L'une veut vider les prisons, l'autre veut en construire de nouvelles pour y enfermer le plus de délinquants possibles. Les militants de gauche en perdent leur latin. Pendant ce temps, François Hollande, comme absent, se désintéresse un peu des affaires de l'Etat. Il est des rendez-vous qu'il ne faut pas manquer. Les discrets, en scooter... Le meilleur reste l'affrontement entre Ayrault et Manuel Valls, puis entre Valls (qui a terrassé l'élu nantais) et Montebourg. Avec en toile de fond l'émergence d'Emmanuel Macron... Cela nous promet une année 2015 des plus agitées.

« La République des couacs », Glénat, 15,50 €

 

 

 

14/11/2013

NET ET SANS BAVURE : Bisous bisous pour la Journée de la gentillesse

bisous.gif

Hier, c'était la journée mondiale de la gentillesse. Je ne sais pas qui dans les instances supérieures de l'Humanité décide des thèmes de ces journées mondiales, mais ça ne pouvait pas mieux tomber. Un sourire, quelques bisous, un mot aimable... des gestes et des attentions devenus aussi rares qu'un abattement fiscal ou une fin de mois sans découvert bancaire. Oui, soyons gentils. Une journée. Enfin, essayons...

Franchement, croyez-vous que Christiane Taubira, pourtant brocardée sur son supposé laxisme, ait envie d'être gentille après la Une de Minute et les tombereaux d'insultes racistes qu'elle reçoit au quotidien ? Comment rester zen au dixième coup de téléphone d'un démarcheur téléphonique désireux de placer des panneaux photovoltaïques sur votre toit ? Les artisans, nouveaux 'sacrifiés' sur l'autel du dieu "Taxagogo" peuvent-ils encore sourire à la fin d'une journée de travail ? Et leurs clients, ont-ils la moindre envie de trépigner de joie en recevant la facture ?

La journée mondiale de la gentillesse ressemble à une vaste escroquerie en ces temps aigris. Même sur les réseaux sociaux les gens n'y croient plus. Les quelques photos de chatons ou de maximes complètement neuneu (une spécialité de Facebook) ne font pas le poids.

En fait, pour recevoir un peu de gentillesse, rien ne vaut la méthode forte préconisée par @Inzecity sur Twitter : "Celui qui ne sera pas gentil aujourd'hui se prendra une grosse mandale ! #JourneeDeLaGentillesse".

 

 

 

D'autres chroniques sur le blog lelitoulalu